Villages de la forêt de Kilaral, dans les Terres de Sang - Clan Aerthilye

Swawor 

Ce petit village est l'endroit où vivent les chefs du clan Aerthilye, membres de la tribu Alafi. Jusqu'à une époque récente, cette tribu occupait un village sur les bords de l'Aira Alafien, mais la guerre contre les Tarians les en a chassés. Ils se déplacèrent donc au sud-est, et joignirent leurs forces à celles de la tribu Swani. La petite tribu accueillit le chef du clan Aerthilye et son peuple, et le petit village fut rebaptisé Swawor, ce qui signifie le Havre.

Situé près des Terres de Sang et du désert sakoïan, Swawor grandit rapidement et est récemment devenu un important centre commercial de la forêt. Pendant de nombreuses années, le petit poste de commerce de la tribu Swani a vu transiter des biens de l'est en direction des régions de l'ouest, en guerre. Plus récemment, Swawor a ouvert des routes commerciales avec les autres nations, donnant plus d'opportunités commerciales aux Dalmites. Reflétant l'indépendance des Dalmites d'Aerthilye, la ville attire des individus aux mœurs plus rudes que les autres villes dalmites.

Tribus de Swawor

Les Alafi et les Swani sont les deux plus grandes et les deux plus riches tribus de la ville de Swawor.

Les Alafi sont une tribu d'éclaireurs et de guerriers expérimentés. De fréquentes guerres, d'abord contre les Tarans, puis contre les Tarians, ont aiguisé les talents de ces grands utilisateurs d'arcs et de dagues. L'agressivité de cette tribu est une des causes de leur maintien au commandement du clan depuis si longtemps.

Les Swani sont des commerçants de talent, dont la ville se trouve non loin des Terres de Sang et de Sakoia. On dit souvent qu'il faut faire attention lorsqu'on marchande avec un commerçant de Swani, parce qu'il est impossible de s'en tirer à bon compte. La présence du chef de clan et de sa tribu ajoute une activité commerciale supplémentaire. Swawor est devenu l'avant-poste de l'ouest, et un important centre d'échange de biens en provenance de l'est, à destination de l'ouest déchiré par les guerres.

Les deux tribus vivent en bonne harmonie, mais les Alafi considèrent les Swani comme des gens un peu simplistes. Les Swani sont quelque peu en admiration devant les compétences des Alafi, donc certaines leur étaient complètement inconnues avant leur rencontre. Quelques Swani reprochent aux Alafi leur arrogance et leur intrusion au sein de la petite tribu.

Tribus et villes Beyudu

Située en bordure de l'Aira Lillrian, la tribu Beyudu a failli succomber aux attaques de l'armée de Rahkzan. Elle ne doit sa survie qu'à sa petite taille et à son isolement relatif. De nombreuses tribus se sont enfuies vers le village des Beyudu, en faisant une sorte de camp de réfugiés. En fait, les membres de la tribu Duissa dépassent de loin en nombre ceux de la tribu Beyudu, qui avant la guerre était une petite tribu sans histoire.

Plutôt que de refuser cette intrusion, les Beyudi, qui entretiennent des liens avec une tribu Duissa, les ont bien accueillis, parfois même en organisant des mariages avec les nouveaux arrivants. Comme la plupart des Aertilye a échappé aux massacres, la Gwea comprit qu'un grand nombre de Dalmites aiderait à repousser les Tarians à leur prochaine intrusion dans la forêt. Pour l'instant, les Beyudi accueillent les tribus de Duissa qui sont venues les aider. D'autres Duissa restent dans le territoire d'Aertgilye, mais n'ont pas établi de village permanent.

Bénie par Elaen, la région qui entoure les petits villages des Beyudu regorge de gibier. Les membres de cette tribu sont d'excellents piégeurs, tanneurs et fourreurs qui ne gaspillent rien dans les animaux qu'ils chassent. Ils mélangent parfois la viande avec certaines herbes pour en faire des rations de voyages très nourrissantes, les Felimin. La cueillette forestière ainsi que la viande séchée sont des sources alimentaires abondantes pour les Beyudi et leurs hôtes.

Ils sont connus pour les champignons et mousses qui poussent an abondance au pied des arbres dans lesquels ils vivent. Ces mousses sont fermentées et donnent une boisson très forte et goûteuse. Dévoués corps et âme à Adondra, ils ne supportent pas la destruction de leurs " récoltes " et font preuve d'un manque de pitié radical à l'encontre des criminels.

Pour protéger leurs villages, ils ont mis en place un système complexe de pièges capables de capturer aussi bien des animaux que des êtres humains. Quelqu'un qui souhaite rendre une visite aux Beyudi sera bien avisé de prendre un guide pour le mener à travers le labyrinthe de pièges.

Autres tribus

La tribu Anosgar est souvent présente dans les profondeurs de la forêt de Kilaral. D'autres tribus existent, mais elles sont moins accueillantes envers les étrangers, en particulier depuis la guerre avec les Tarians, et tendent à rester cachés dans leurs arbres.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Progress Quest ?

107 aiment, 53 pas.
Note moyenne : (161 évaluations | 12 critiques)
4,9 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Progress Quest
(18 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

64 joliens y jouent, 115 y ont joué.