Détails sur la religion

Généralités 

La religion est présente dans la vie au quotidien. Tous les êtres vivants du marais sont considérés comme sacrés, et lorsqu'on blesse une créature par inadvertance on récite de nombreuses prières. Tout ce que vous prenez, vous l'utilisez. Le gâchis n'est pas toléré.

Les Drulons sont ouverts aux étrangers qui viennent dans le marais pour entendre les enseignements de Choath. Mais le blasphème et l'enseignement des hérésies dans le marais n'est pas toléré, et ces problèmes sont réglés rapidement et durement.

L'Ancien temple de Choath est la résidence de Nalor, et est considéré comme le lieu le plus sacré du monde. Autour du temple se trouve une grande variété d'espèces d'animaux et de plantes. Ces êtres vivants sont considérés comme sacrés, et porter atteinte à leur vie est immédiatement puni de mort.

Les prêtres sont choisis durant les Epreuves de Connaissance, bien que ces dons ne se transmettent pas nécessairement de parents à enfant. Un enfant coué à la religion est pris à ses parents et éduqué au temple. Tovari est le mot drul pour homme saint. Le Suva-Tovari est le Prélat et la plus haute autorité de l'Eglise et du Gouvernement. Les Mar-Tovari sont les hauts prêtres et sont choisis par Nalor. Ils sont considérés comme ses serviteurs et ses envoyés, et le représentent partout où il n'est pas. On voit parfois des Mar-Tovari partir en mission diplomatique sur son ordre lorsque cela est nécessaire. Il existe aussi une face plus sombre de la religion, quoique acceptée. Les Sompa, ou prêtres noirs, punissent les pêcheurs et lancent des malédictions sur les gens. Ils sont craints et respectés, car on comprend qu'ils remplissent un rôle très utile. Ce sont généralement des experts en herboristerie, connaissant en particulier certaines plantes du marais permettant de concocter des élixirs qui peuvent transformer les hommes en morts-vivants, ou pire. Enfin, les chevaliers-champions du culte s'appellent les Detaks. Ils défendent a religion et combattent dans le cadre des procès lorsque le Mar-Tovari ou Suva-Tovari en donne l'ordre.

Les Drulons pensent que chaque âme a un but, et qu'elle doit l'accomplir pou accéder à la lumière de Choath. Tant que ce but n'est pas atteint, l'âme reste dans le niveau de la vie en compagnie de Loewyth, et renaît encore et encore. Lorsque l'âme arrive au point où elle doit accomplir sa destinée, elle peut réussir ou échouer. Réussir permet à l'âme de n'être plus qu'une avec Choath. Echouer entraîne le séjour à Chaniga, auprès de Serath, pour y souffrir pour l'éternité.

Le temple de Waern

Waerrn est l'ancienne forteresse du peuple drul. Le temple autour duquel la cité fut construite fut découvert intact il y a plus de mille ans. Les origines du temple demeurent un mystère, mais pas son but. Le temple est un sanctuaire dédié à Choath. Il est organisé en trois sections : la cour, la salle des divinités, et les catacombes. La cour est une simple plaine surélevée, avec de l'herbe, des arbres, des buissons, et les animaux y vivent en liberté. Nombreux sont ceux qui se rendent dans cet endroit pour se détendre après une journée de travail, se rassembler…
La salle des divinités est une énorme structure pyramidale construite dans une roche de couleur blanche. Cette structure se voit de très loin, et domine l'horizon depuis la plupart des régions du Reitroum. Cette structure possède deux niveaux. L'étage inférieur comporte les statues des neuf divinités créées par Choath, mesurant plus de dix mètres de haut. Choath n'est pas directement représenté, mais toutes les divinités possèdent un pendentif portant le symbole du Créateur. Devant chaque statue se trouve un autel d'offrandes. Les pèlerins ont la coutume de s'y rendre chaque année faire des offrandes aux dieux pour échapper à leur colère. Faendra, Serath, Dwerag, Loewyth, Ocaekoth, Aaedia, Adrokoth, Nania, et Reiwyn sont tous représentés. Les statues sont disposées en cercle, et au centre de ce cercle, incrusté dans le sol, se trouve un sceau de cuivre d'un mètre de rayon portant le symbole de Choath.
Le second étage est vide, et sert habituellement comme salle de réunion des Suva.
La troisième section du temple ne fut découverte qu'au cours du siège de Waerrn par les forces de Sala. Elle consiste en un complexe labyrinthe creusé profondément sous la montagne. Les constructeurs du temple y ont entreposé des cadavres. On pense que ces cadavres sont des représentants de la famille royale, ou des personnes d'une grande influence, en raison de la qualité de leur conservation et des objets qui les accompagnent. A la découverte de ces catacombes, les Suva comprirent l'importance de les conserver en l'état, ainsi que ce qu'elles contenaient. Pendant le siège, ils les déclarèrent zone interdite, et elles furent scellées.

Le mythe de la création

L'Etre surgit de la lumière éternelle. Un être de pure lumière et de pure merveille. Alors qu'il commença son existence, le ciel trembla à l'évocation de son nom. Choath. Il était plus resplendissant que les étoiles, il était le maître de toute chose. Dans son infinie sagesse, il prit un rayon de sa lumière divine et en fit une sphère. Il plaça la sphère dans le firmament et la nomma Adellion, Etoile de Choath. Son souffle divin refroidit le monde et apaisa les flammes qui le dévoraient. Et le monde fut créé.

Puis il sortit de sa divine aura ses enfants, et les plaça dans un grand marais à la surface de la planète. Ces neuf enfants reçurent chacun un nom et un pouvoir.

Reiwyn, maître et seigneur des Forêts. Il devra répandre à la surface d'Adellion toutes sortes d'arbres. Afin que le monde puisse accueillir la vie que Choath insufflera.

Nania, maîtresse des Eaux. Elle devra amener l'eau dans toutes les régions d'Adellion, car cette eau sera nécessaire à la vie dans le monde.

Adrokoth, seigneur des Moissons. Il devra donner des moissons abondantes sur toutes les terres d'Adellion. Après son passage, tous auront de quoi se nourrir et survivre.

Aaedia, mère de la VIE et des Naissances. Elle devra créer la vie à la surface d'Adellion. Après son passage, le monde connaîtra la joie de la création pour l'éternité. Mais chaque vie ne pourra engendrer la vie que pendant un certain temps.

Ocaekoth, seigneur du Mal. Il devra apporter le chaos et planter les graines du mal dans Adellion. Dans tous les lieux où il passe, la vie prend des aspects démoniaques.

Loewyth, seigneur de la Mort. Comme chaque vie sur Adellion ne peut engendrer la vie que pendant un certain temps, Loewyth devra ensuite prendre leurs âmes pour les relancer dans le grand cycle de l'existence. On dit qu'il agit souvent dans le sillage de Serath, seigneur des Souffrances et de la Douleur.

Dwerag, seigneur des Montagnes. Il devra rappeler à tous les êtres vivants la puissance de Choath, en levant les montagnes jusqu'aux cieux, ou en créant des gouffres pouvant atteindre Chaniga (Note : Chaniga désigne ici les Enfers. Ceux qui font le mal y sont envoyés afin d'y être tourmentés par Serath.).

Serath, seigneur des Souffrances et de la Douleur. Il devra être présent pour montrer au monde la douleur et la souffrance. Adellion ne doit jamais l'oublier que la vie est supérieure à la douleur. Ceux qui ont causé du mal aux autres seront emmenés à Chaniga où leur âme immortelle ne verra plus jamais les plaisirs de la vie.

Faendra, déesse des Sables. Elle sera la terre fertile d'Adellion. Elle apporte la fertilité qui permet à Adellion de prospérer.

Choath sourit à ses enfants. Il leur parla brièvement, leur disant ce qu'il attendait de chacun d'eux. Lorsqu'il eut fini, le monde d'Adellion exista réellement. Choath sourit en voyant sa création. Il avait bien agi. Puis il prit une profonde inspiration, et il souffla sur le monde d'Adellion une nouvelle fois, afin que le souffle de vie existe en tous lieux. " Que les enfants de Choath vivent à jamais, " fut le message que chuchota le vent, alors que Choath disparut. Après son départ, les lumières dans le ciel, les enfants de Choath, continuèrent de resplendir au-dessus du grand marais et du monde d'Adellion. Ce marais sera le seul endroit béni par Choath. Et il sera connu jusqu'à la fin des temps comme " Reitroum ", la Terre Sacrée.

L'histoire de Loewyth

Au commencement, Choath créa les dieux pour surveiller et entretenir sa création. Faendra contrôla les sables du désert, créa les dunes, les tempêtes, fit fuir les mers et adopta le soleil. Serath apporta douleur et souffrances au peuple, car sans douleur il n'y a pas de plaisir. Dwerag dressa les hautes montagnes, et en fit des barrières et des lieux de terreur pour le peuple. Ocaekoth fit accomplir par la tentation des actes mauvais aux hommes, car sans mal il n'existe pas de bien. Aaedia fit naître la vie dans le monde, pour que les hommes puissent rendre grâce à Choath et à ses bienfaits. Adrokoth créa les moissons et la nourriture pour que prospère la vie. Nania, déesse des eaux, contrôla les puissants océans. Reiwyn fit pousser les grands arbres de la forêt pour inspirer la crainte et rendre les sols fertiles. Loewyth prit le contrôle de l'au-delà, jugeant les âmes des mortels.

Et ce fut ainsi. Choath était heureux. Les dieux étaient heureux. Mais pas Loewyth. Loewyth pensait que son rôle dans la création était un fardeau. Choath prit Loewyth à part et lui parla de la nécessité de la mort. Il lui expliqua la valeur d'une vie temporaire. Mais Loewyth ne fut pas convaincu. Il posa sa dague sacrée, et s'en alla. Alors, la vie devint éternelle sur Adellion. Les peuples se réjouirent, ils n'avaient plus besoin d'armes pour se défendre, car ils ne pouvaient plus mourir. Ils ne connaissaient plus la peur. Serath et la douleur les accompagnaient encore, mais ils comprirent bientôt que la douleur n'est que temporaire. Alors, les hommes et les femmes vieillirent. Ils avaient vécu trente vies humaines, lorsque Choath regarda sa création et ce qu'elle était devenue. Choath se rendit chez Aaedia et demanda à voir Loewyth. Mais Aaedia ne savait pas où il était, et elle retourna à sa tâche. Lorsque les humains eurent vécu quarante vies, Choath regarda de nouveau sa création. Il était mécontent. De grandes tempêtes ravageaient le monde, des tremblements de terre, des blizzards… et Loewyth n'était toujours pas là.

De désespoir, Choath partit à la recherche de Loewyth. A cette époque, la population était si nombreuse que la terre ne pouvait pas subvenir à tous ses besoins. Il n'y avait pas assez de nourriture, d'air et d'espace. Serath était heureuse, jamais auparavant elle n'avait eu une telle importance et une telle puissance. Et la population grandissait toujours. Choath trouva Lorwyth en bordure de l'océan de Vie ; Choath lui montra l'état de la création, mais Loewyth ne s'en soucia pas. " C'est toi qui a créé Adellion, je n'ai pas demandé à en faire partie " lui répondit-il. Puis il tourna le dos à Choath. Choath sentit la colère et le désespoir monter en lui. Il parla de la situation aux huit autres dieux d'Adellion. Serath refusa l'appel de Choath, car la situation l'avantageait. Ocaekoth forgea des chaînes pour attacher Loewyth à ce monde. Dwerag créa de grandes montagnes pour entourer le rieu emprisonné. Choath était furieux.

Choath alla parler à nouveau à Loewyth. " Tes frères et sœurs veulent t'emprisonner dans ce monde qui a tant besoin de toi. "

Loewyth répondit : " Ils ne pourront pas m'emprisonner. S'ils m'emprisonnent, ils s'emprisonneront eux-mêmes. " Choath devint encore plus triste. Alors, il alla s'adresser aux dieux de la création. Ils savaient tous qu'il fallait faire quelque chose. Choath arrêta le cours du temps tandis que les dieux vinrent parler à Loewyth. " Vous ne m'emprisonnerez pas avec ces chaînes, mes frères et sœurs, car nous sommes tous unis par Choath, et si vous m'emprisonnez, c'est vous que vous emprisonnerez aussi. " Les dieux savaient que Loewyth avait raison, mais ils connaissaient également leurs devoirs envers la Création. Ils mirent donc les chaînes en place. Les dieux se trouvèrent ainsi liés. Loewyth portait les fers à son cou, à ses poignets, à sa taille et à ses chevilles. Les autres dieux furent eux aussi liés par le médaillon sacré de Choath qu'ils portaient autour du cou. La mort refit son apparition dans Adellion. Le pouvoir de Serath s'affaiblit, et le peuple fut à nouveau en équilibre avec la création. Choath savait que Loewyth souffrait, mais il vit aussi que sa création était redevenue ce qu'elle était. Ainsi, la création originelle fut affectée.

Divinités

Choath, le Créateur (m) Reiwyn, maître et seigneur des Forêts (m)

Adrokoth, seigneur des Moissons (m)

Aaedia, mère de la Vie et des Naissances (f)

Ocaekoth, seigneur du Mal (m)

Adralis, seigneur de la Mort (m)

Dwerag, seigneur des Montagnes (m)

Serath, seigneur des Souffrances et de la Douleur (m)

Faendra, déesse des Sables (f)

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Progress Quest ?

107 aiment, 53 pas.
Note moyenne : (161 évaluations | 12 critiques)
4,9 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Progress Quest
(18 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

64 joliens y jouent, 115 y ont joué.