Généralités tariannes

Introduction 

L'Empire Tarian est le berceau du peuple Tarian. Anciennement connus sous le nom de Tarans, cette culture n'avait à l'origine aucune structure de pouvoir commune. Au lieu de cela, les Tarans vivaient en clans, chacun ayant des prétentions sur une terre, habituellement une grande vallée, qu'ils considéraient comme leur foyer. Des villes se construisirent dans ces vallées, là où les clans avaient l'habitude de se rassembler. Certains d'entre eux s'unirent pour former des groupes plus importants.

Les Tarians sont un peuple travailleur et chaleureux. Leur quotidien consiste souvent à aller travailler dans les mines, à boire à la taverne et à prier les dieux. Outre les minerais qu'ils extraient, ils sont aussi connus pour les boissons qu'ils brassent. Leur bière est d'ailleurs réputée sur tout le continent. Leur société est stricte et basée sur des idéaux militaires. Il est attendu des enfants qu'ils témoignent à leurs parent tout le respect qui leur est du et leur obéissent. Ceux qui brisent les règles et sombrent dans la délinquance sont envoyés dans des écoles spéciales ou bien cachés dans des endroits reculés en attente de leur réhabilitation.

Histoire 

L'histoire de Tariana puise ses origines au sein de nombreux récits qui proviennent des clans qui régnaient autrefois sur ces terres.

Les premiers Tarans originaires de la société salanienne, vivaient dans les terres du Sud et vénéraient plutôt Vrol qu'Adonai. Ils ne constituaient pas un unique peuple mais étaient divisés en de nombreux clans, chacun dirigé par son propre chef, et gouvernant des terres qu'ils considéraient comme leur appartenant. Le premier regroupement de clans semble dater de 2073 GR, date à laquelle Gizzran, le chef du clan Adokon, unifia sous son commandement le coeur des territoires du Sud.

L'un des évènements important de l'histoire de Tariana est liée à Narix, une orpheline qui décida de voir ce qui se situait derrière la "frontière orientale" malgré les récits effroyables qui en étaient fait. A l'âge de 20 ans, elle prit la tête d'une compagnie d'hommes et de femmes qui se donna le nom de "la Volonté de Sarith". Le journal de Narix est la seule trace écrite qui existe de son incroyable voyage qui lui permit de découvrir le mont Vrol et des terres plus éloignées encore.

Les Tarans rencontrèrent pour la première fois des Dalmites en 2097. Cependant, ils les virent comme des envahisseurs et essayèrent de les chasser durant un conflit appelé la Guerre des Forêts. Il fallu une alliance des clans Adokon, Hinyerril et Venar pour détruire les villages Dalmites et les repousser au nord du Lyth. A l'est cependant, la guerre prit une autre direction avec la destruction du village Gloire.

Le conflit perdura durant une vingtaine d'années, jusqu'à ce que les Tarans contrôlent enfin le Laerdal, Yaunri et les monts Vrolnir. Bien que les conflits entre les clans n'aient jamais cessés durant cette période, ils semblaient unis contre un même ennemi.

Cette union ne dura malheureusement pas. Des prophètes apparurent dans chaque clan et se mirent à conseiller les chefs. Déjà puissant, le clan Adokon commença son expansion et en 2129 le clan Boern fut le premier à tomber devant lui. Le clan Baleth fut le suivant et c'est à ce moment que débuta l'Ere de Sang. Korek et Cerikoth connurent rapidement le même sort et rien ne semblait pouvoir empêcher le clan Adokon de poursuivre ses rêves de conquêtes. Cependant, lors de la bataille de Venar, il fut arrêté et vaincu pour les armées des clans Venar, Derys et Hinveril et ses forces furent pourchassées jusqu'à la ville d'Adokon. Au sud de celle-ci, les combats furent si violents que les fleuves devinrent rouge du sang dont la terre s'était gorgée. Aujourd'hui, cet endroit est encore connu sous le nom de Bourbier de Sang.

Les années passèrent et apportèrent leur lot de batailles entre les clans, mais aucune ne fut d'aussi grande importance que celle qui avait vu la défaite du clan Adokon. Bien que vaincu, celui-ci n'avait pas été détruit et parvint à se remettre de ses blessures et Adokon devint la plus grande cité du pays. Son influence s'étendit bientôt sur les terres alentours. En 2471, les Tarans se trouvèrent impliqués dans la guerre des Neuf Rois. Là encore, le clan Adokon joua un rôle important. Lramak, son chef, voulu contrôler le continent entier et lança des attaques dans les terres du sud mais aussi contre le nord. C'est à ce moment là qu'une peste se répandit dans Tariana et l'ère de Malok, l'Age Sombre, débuta.

Ce fléau dura près de 170 années. Si les guerres entre les clans furent restreintes à cause de la domination du clan Adokon, les combats se poursuivirent dans le nord et la peste préleva son lourd tribut de Tarans. En 2700, même les villes les plus au sud étaient touchées par cette maladie qu'aucun médecin ne parvenait à enrayer. Le remède à la peste vint des Drulons, un peuple qui vivait dans le marécage au nord de Yaunri et que les Tarans combattaient régulièrement. Une paix s'installa entre ces deux anciens ennemis et la ville de Tynal servit de centre de commerce entre les deux cultures.

La période située entre 2773 et 2779 vit la mort de nombreux prophètes. Après des décennies à écouter leurs paroles, les clans comprirent qu'ils étaient manipulés par ces beaux parleurs et commencèrent à se débarrasser d'eux. Il s'en suivit trois siècles de prospérité pour Tariana durant lesquels un temple fut construit au sommet du mont Vrol et des tractations commerciales débutèrent avec les Salaniens. Cependant elles ne durèrent pas indéfiniment et en 3154 la tragédie de Dynris, qui vit la mort d'un membre vénérable et respecté du clan Nyxym, y mit un terme. A partir de ce moment là, les Tarans commencèrent à bannir les Salaniens de leurs terres.

Bien que de nombreux prophètes furent tués d'autres continuèrent à émerger et à influencer les clans. Dans l'histoire récente, ce fut le cas de Rahkzan qui en 3195 convainquit la majorité des Tarans de s'unir pour former un nouveau peuple, les Tarians, et baptisa leur terre Tariana. En 3197, il leva une armée composée de membres de chaque clan et la mena à l'attaque de Salandorf. Cependant, les Tarians ne purent vaincre les Salaniens et la bataille des Champs Pourpres vit la mort de milliers de soldats de part et d'autre.

Les relations entre le nord et le sud ne se sont pas encore améliorées et les Tarians essaient maintenant de retrouver leur force et leur prospérité.

Géographie 

Situé à l'ouest du continent, Tariana est un vaste empire découpé en neuf provinces. A l'est se trouvent les terres des Sakoians et des Dalmites. La géographie de Tariana est assez diversifiée et on peut y trouver aussi bien des terres cultivables que des forêts ou des montagnes. Celles-ci regorgent d'ailleurs généralement de riches gisements qui ont entraîné la création de nombreux villages miniers.

Les neuf provinces sont :
  • Le Coeur de Tariana : Dans cette région se trouve Adokon, la cité des Ombres, qui peut être considérée comme le coeur de l'Empire. C'est là que vit l'Empereur sous la protection de la Légion Pourpre.
  • La province de Guilewatch : Les montagnes de cette province fertile sont le berceau de nombreux mythes parlant des dieux venant sur terre ou bien de mineurs hantant les souterrains. La ville de Mor'del est le plus important des ports tarian.
  • La province de la mer du Sud : Bien que cette province ait parfois une mauvaise réputation à cause de ses marchands qu'on dit sournois, elle profite aussi de la richesse de ses terres en bois d'abatage, céréales et minerais.
  • La province des marches du Nord : Cette province au climat très rude est principalement tournée vers la défense de Tariana. Ses villes sont aussi des points de passage très importants pour ceux qui souhaitent emprunter des routes commerciales.
  • La province du Littoral : En raison de ses montagnes, cette province se trouve isolée militairement et de nombreuses forces armées y sont présente en permanence. Cependant, ce sont ces mêmes montagnes qui lui fournissent de grandes quantités de minerais.
  • La province de Venar : Cette province est le lieu de passage de ceux qui souhaitent se rendre dans le Coeur de l'Empire. Elle dépend principalement du fleuve Syron sur lequel transite la plus grande partie du commerce avec les Salaniens.
  • La province de Litux : Les habitants de cette province ont une forte tradition commerciale, mais aussi de légendes, comme celle des ruines de Yertai, et de mystères, comme la pierre de Brinduil.
  • La province de Tynal-Drul : Cette province sert de zone tampon avec les terres des Drulons. Nombre de ses citoyens ont prit part à des guerres, et ils sont célébrés partout dans la région.
  • La province de Vrolnir : Située aux pieds du mont Vrol, cette province accueille de nombreux pèlerins. Les armées impériales sont présente en grand nombre afin de protéger cette terre sacrée.

Religion 

Les Tarians sont des individus très dévots et peu nombreux sont ceux qui remettent en cause l'ascendance divine de Rahkzan. Le mythe de la création auquel ils croient fait intervenir une dizaine de dieux qui façonnèrent le monde et donnèrent vie aux hommes. Ces divinités sont :

  • Sarith, la mère de tous
  • Tyrin, le protecteur des Forêts
  • Sulinea, maîtresse des Mers
  • Qalik, l'Agriculteur
  • Lorian, la source de VIE
  • Seres, les Ténèbres, créateur de l'Homme
  • Malok, le gardien des Portes
  • Vrol, le modeleur de la Terre
  • Jolkath, le seigneur des Douleurs
  • Hessrah, le Soleil

De ceux-ci Vrol est sans doute le dieu le plus vénéré et il est prié avant d'entrer dans une mine ou de manger de la viande. Un des aspects importants de cette religion est sans doute la consommation d'hydromel, dont chaque tonneau est béni par un clerc tarian, car en boire est rendre hommage à Vrol.

Gouvernement

Le gouvernement tarian est un modèle d'organisation et de discipline grâce à l'accession au pouvoir de Rahkzan. En tant qu'empereur, il a édicté de nombreuses lois dont la célèbre PAX Dicterum qui est le fondement de la société tariane. Le gouvernement impérial se compose de l'Empereur et de ses conseillers qui sont les Erudits de l'Empire, le juge Impérial et les Seigneurs de Tariana. Ensemble, ils forment une assemblée nommée la Table des Loups.

L'armée de Tariana se divise en deux branches. La première, les Forces Armées Impériales, est commandée par le juge Impérial et prend part aux guerres avec les autres nations. La seconde, la Légion Pourpre, assure la sécurité de l'Empereur et est aussi son service de renseignements.

Chaque province dispose aussi de sa propre milice qui est entraînée et commandée par les Forces Armées Impériales.

De nombreux clans parsèment Tariana et chaque ville porte le nom de celui qui la contrôle, à l'exception d'Adokon et des capitales provinciales qui appartiennent directement à l'Empire. Parmi ces clans, les plus importants sont le clan Adokon, qui fut à l'origine de l'Ere du Sang, le clan Hinverril, qui forma la première expédition pour conquérir les territoire de l'est, et le clan Tynal, qui mit fin à la peste grâce au remède fournit par un chef drulon.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Progress Quest ?

107 aiment, 53 pas.
Note moyenne : (161 évaluations | 12 critiques)
4,9 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Progress Quest
(18 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

64 joliens y jouent, 115 y ont joué.