Géographie & culture

Le cœur de Tariana 

Adokon, la cité des Ombres, est le centre de Tariana. C’est d’ici que sont contrôlées les armées de l’Empire, et c’est ici que les marchands de Tariana apportent leurs biens. Le cœur de Tariana est bordé à l’est par la forêt de Venar, à l’ouest par les montagnes Obscures, et au nord par le Kyronn. De riches gisements à l’ouest complètent la pèche, le commerce et l’agriculture de l’est et du centre de la province.


"Adokon" - Le quartier portuaire d’Adokon est animé en permanence. Les navires provenant du Set et du Kyronn accostent ici et y déchargent leurs biens. Il existe deux centres dans cette ville : les quais et le Temple d’un côté, la Banque de l’autre. Le temple de Sulinéa est une grande structure blanche bien visible qui se trouve à l’embouchure du Set. On trouve dans les rues de ce quartier de nombreuses petites boutiques et entrepôts. Le quartier central est dominé par la Banque de l’Empire. Là, les fortunes petites et grandes sont amassées pour ceux qui effectuent des opérations commerciales en Adokon et Tariana.

La vieille ville est constituée des toutes premières constructions qui ont donné naissance à cette grande agglomération. Certains de ces édifices sont délabrés, mais les affaires vont tout de même bon train. De nombreuses entreprises agricoles et minières possèdent pignon sur rue dans la vieille ville. Des murs résistants protègent l’ouest de la vieille ville.

La plus récente section d’Adokon, la Vallée, a été construite par de riches marchands. Ce quartier se trouve à proximité du pic du Corbeau, de la Bibliothèque impériale et des quartiers des FAI. Les constructions et les routes sont en bon état et bien entretenus. D’épais murs protègent l’ouest d’Adokon.

Le cœur de Tariana est aussi l’endroit où l’on trouve la résidence de l’Empereur, ainsi que les bureaux, les casernes et les étables de la légion Pourpre. Ce quartier représente le gouvernement central de l’Empire. La tour central est constituée de basalte noir extrait dans une carrière à l’ouest, et les édifices qui l’entourent sont en granit rose. Le lac de la Demi-lune reflète dans ses eaux cette tour majestueuse. Une muraille fortifiée et gardée en permanence entoure le pic du Corbeau.

La Bibliothèque impériale est une construction relativement récente qui contient des documents de travail et artistiques traitant de divers sujets, allant de la guerre à l’extraction minière en passant par les différents traités qui font état des cultures de ces terres. Ce n’est que sous Rahkzan que cette bibliothèque a été considérée comme quelque chose d’important. Il a ordonné la construction d’un nouvel édifice, et continue à alimenter le trésor intellectuel qui s’y trouve.


"Cydyn" - Ville d’agriculteurs au sud-ouest d’Adokon, Cydyn était autrefois considérée comme une petite bourgade rustique. Mais elle est aujourd’hui devenue un endroit de choix pour les mineurs des monts Setham qui ont besoin de matériel. Les affaires des tailleurs chasseurs qui passent quelques temps dans les montagnes vont bon train. On a parlé de la construction d’une auberge, mais jusqu’ici personne n’a encore fait la démarche. La plupart des constructions sont ici en pierre ou avec une armature de bois.

La province de Venar

Dominée par la forêt de Venar, la province de Venar est riche en bois, qu’elle envoie dans la plupart des provinces voisines. Venar est aussi le lieu de passage pour les gens souhaitant se rendre au cœur de l’Empire, et elle est pour cette raison très fortifiée. Les pèlerins originaires du sud de l’Empire traversent souvent cette province pour se rendre au mont Vrol. On dit que les marchands et les aubergistes tirent un bon parti de cet flot constant de population, mais ces marchands et aubergistes vous répondront seulement que des prix élevés sont une nécessité lorsqu’il y a une telle demande pour leurs services.



"Derys" - Derys se trouve dans le sud de la province. C’est une importante base militaire qui protège l’accès à Tariana par le sud. Les habitants, militaires ou non, comprennent l’importance de cette position, et Derys est lourdement protégée par un mur de pierres provenant d’une carrière située à l’est. Des bois denses entourent Derys, donnant du bois en abondance. Les mines de l’est produisent du fer, souvent amené à Derys pour y être raffiné. Récemment, la chasse sportive est passée à la mode, ce qui fait le bonheur des vendeurs d’accessoires.


"Hinverril" - Importante étape dans le long chemin qui mène aux lieux de pèlerinage des monts Vrolinir, Hinverril conserve encore une partie de son charme désuet malgré la quantité importante de voyageurs qui y passe chaque année. Cette ville fortifiée se rappelle de ses origines grâce au puits de Cendac, nommé ainsi d’après un courageux trappeur qui conduisit des personnes perdues au milieu d’un incendie de forêt jusqu’à l’emplacement où maintenant se trouve ce puits, et leur demanda de creuser un puits et d’abattre les arbres pour empêcher le feu de progresser. Cendac mourut dans l’incendie, et le puits qui fut creusé reçut son nom. Une des productions majeures d’Hinverril est le papier à partir de la pulpe du bois. Les constructions à Hinverril sont principalement en bois et en pierre.

Fréquemment visité par des touristes, le temple de Sarith est construit en granit extrait des montagnes de l’ouest, et possède un superbe dôme circulaire recouvert d’une feuille d’or. A l’intérieur du temple, l’autel est en bois finement sculpté. Une statue de Sarith, notre mère à tous, se dresse près de l’autel. C’est la tradition pour les pèlerins de laisser une petite offrande au pied de la statue, et une petite barrière a été construite pour que les pèlerins évitent par leur passage de déplacer un élément ou l’autre.

La province de Guilewatch

Les monts Vrolinil se jettent dans la mer au nord de Guilewatch. Les petites montagnes alentour accueillent une économie minière très active, et sont le lieu de nombreuses légendes mentionnant des dieux visitant la terre, et de mineurs hantant des galeries désaffectées. Dans le sud de la province, de riches terres et des forêts suivent le fleuve Talin. La ville de Mor’del se trouve sur la côte sud-est, et constitue la base régionale de la marine tariane, ainsi que le plus important port des royaumes tarians.



"Ighttur" - Ighttur se trouve sur la côte de la Larme de Suninea et constitue une région importante pour le transport du minerai en provenance des hautes montagnes. Les mines près d’Ighttur ont pour la plupart été épuisées, mais la structure de transport de la ville permet de la maintenir en vie. La légende raconte que les mineurs qui ont trouvé la lier dans les mines autour de la ville sortiront un jour pour en prendre possession, au moment où le dernier habitant vivant la quittera.


"Kaltonnal" - Kaltonnal est une petite cité minière dans les hautes montagnes. Le plus clair de l’activité ici est lié au minage et au raffinage. Les citoyens ont construit un grand pavillon pour les réunions du gouvernement local, et attirent souvent des amuseurs itinérants, en dépit de la difficulté d’accéder à la ville, car on espère beaucoup tirer parti de ses richesses.


"Mordel" - Mordel est fière de son port très actif, assurant à la fois le commerce naval et l’accueil de la flotte impériale. On dit que c’est le port le plus important de l’Empire, et peu de gens osent prétendre le contraire après avoir vu l’activité qui y règne en permanence. Dominant les eaux, le magnifique temple de Sulinéa accueille ceux qui viennent y faire leurs offrandes à la déesse dans l’espoir d’une traversée sans danger. Le manoir du seigneur partage la domination de la ville avec le temple de Sarith et l’hôtel de ville.


"Morryntor" - La ville de Morryntor est parfois appelée le grenier à blé de Guilewatch. De riches plaines s’étendant à l’est et au sud assurent un bon rendement agricole, et la nourriture qui y est produite est en partie acheminée en direction des villes du nord. La proximité de la forêt donne aux habitants de Morryntor des ressources supplémentaires, et une grande quantité de bois est envoyée par le fleuve jusqu’à Mor’del pour construire des navires.


"Nys'che" - Nys’che est une ville construite dans les hautes montagnes, qui envoie la plupart du minerai et des métaux raffinés qu’elle produit en direction de la mer de Vrol. La vallée qui mène à Nys’che est appelée Tranchée de Vrol, et les légendes locales disent que le dieu a élargi et rasé la vallée pour que Nys’che ait un accès facile à la mer.


"Ril'kim" - Les rues de Ril’kim sont souvent encombrées de mineurs et d’équipement d’extraction, et les tavernes regorgent d’histoires abracadabrantes à toute heure du jour et de la nuit. Au sud de Ril’kim se trouve une ruine mystérieuse des Anciens, et parfois les mineurs y trouvent des artefacts en plus de leurs extractions habituelles. La plupart de ces artefacts sont petits et n’ont pas d’utilité apparente, mais certains habitants de Ril’kim ne cherchent que cela : passer les montagnes au peigne fin pour trouver des vestiges des Anciens.

La province de Litux

Allant des hautes montagnes aux plaines qui bordent l’océan, la province de Litux regorge de mystères et de légendes. Dans les montagnes, les villes de Kalyp et Snuk produisent la plus grande partie du minerai de l’Empire. La production de Kalyp est envoyée à Litux, tandis que celle de Snuk est envoyée par Kyronn, car on craint de passer trop près des ruines de Yertai. Selon la légende, cet endroit fut utilisé par un peuple ancien pour des sacrifices humains, et le sang des victimes était ensuite bu afin de donner des forces. On dit que les esprits de ces sacrifiés hantent encore ces ruines, et que si on est surpris en pleine nuit par l’un d’eux, on n’en revient jamais vivant. On dit que les esprits des mineurs enterrés vivants hantent les mines, attirant à l’occasion le voyageur perdu vers la damnation. Litux entoure la mystérieuse pierre de Brinduil, un emplacement très important à une époque passée. L’agriculture est dominante dans les plaines près de l’océan, tandis que les activités minières dominent dans les montagnes.



"Litux" - La ville de Litux est dominée par un endroit dans lequel personne ne se rend jamais : la pierre de Brinduil. On raconte qu’une jeune fille eut la vision d’une gigantesque muraille d’eau, et elle tenta de convaincre sa famille de cherche refuge dans les hautes terres. Personne ne la crut, jusqu’au jour où une série de « miracles » fut provoqués par elle (lorsqu’elle parlait, le soleil disparut, la pluie tombait alors qu’il n’y avait pas de nuages, et plusieurs autres faits étranges). Tout le monde fut alors convaincu. Ceux qui la crurent prirent de la nourriture et des vêtements et se rendirent dans les hautes terres le jour même. Ils virent avec effroi la destruction de Litux par une vague gigantesque (ce qui peut correspondre à la grande destruction de 2806 par un raz de marée). En son honneur, un an jour pour jour après le désastre, les citoyens mirent la nourriture et les vêtements qu’ils avaient emmenés avec eux dans la terre ou ils s’étaient réfugiés, et la considérèrent comme un sol sacré où personne n’a le droit de se rendre.

Il existe une forte présence militaire dans la ville fortifiée de Litux, avec des casernes de l’armée Impériale, une flotte impériale et une division de la légion Pourpre. Les prisonniers des Forces Armées Impériales sont parfois emmenés au camp pénitencier de Litux, où ils subissent les travaux forcés en poussant de lourds chariots de minerai ou en travaillant à la fonderie.

Les habitants de Litux sont en général pragmatiques et durs à la tâche. On trouve des champs au nord, des quais en pleine activité ainsi qu’un quartier naval en bordure du fleuve, et plusieurs compagnies commerciales qui prennent en charge la distribution des biens. La plupart des constructions de Litux sont en pierre et en bois.


"Kalyp" - Kalyp est une ville minière perchée dans les montagnes, aux habitants rustiques et endurcis. Les mines produisent ce qu’on appelle ici le « minerai bleu », ou souffle de Vrol, qui est un mélange de cuivre, d’or et d’argent (ainsi que de plomb de temps en temps). Dans certains endroits on trouve de grandes quantités de turquoise et de pierres précieuses. La plus grande partie du minerai est raffinée ici puis envoyés à Litux. Les constructions sont pour la plupart à base de grands blocs de basalte noir issu d’une coulée de lave au nord de Kalyp, un endroit appelé les Marches de Vrol.

Le temple de Vrol est construit en basalte noir extrait des marches de Vrol. Les mineurs effectuent de fréquentes visites au temple pour demander la bénédiction du dieu pendant leur travail, ainsi que pour lui faire offrande de richesses. Les riches pépites de minerai bleu, appelé Souffle de Vrol par les habitants, sont souvent laissées dans le temple. Comme le temple situé à Snuk, celui-ci possède de nombreux trous qui contiennent les dons des mineurs du passé et du présent.

Les forces armées impériales possèdent un avant-poste à Kalyp, utilisés par les soldats pour leur entraînement dans le froid et en haute altitude. L’avant-poste de Kalyp est la demeure de la célèbre patrouille des neiges des FAI.


"Snuk" - Dans les montagnes, mais relativement proches de Kyronn, les mineurs de Snuk ont choisi d’envoyer leurs minéraux et leurs métaux raffinés en utilisant une route fluviale risquée, plutôt que de prendre une route plus facile mais plus longue en direction de Litux. Peut-être est-ce que pour cette raison que les habitants se considèrent un peu à l’écart de la province de Litux, et plus comme des membres de l’Empire. La route la plus praticable passe également par les ruines de Yertai, qui sont évitées autant que faire se peut. On raconte que des esprits hantent ces lieux, buvant le sang des voyageurs innocents, tout comme leurs ancêtres buvaient le sang de leurs victimes. Les habitants de cette contrée sont résistants, et obstinés dans leurs opinions. Les constructions de Snuk sont en pierre.

Le temple de Vrol à Snuk est un important centre d’activité pour la communauté. Les mineurs effectuent des dons régulièrement, de lingots et de pierres précieuses, pour que Vrol continue à leur accorder sa bénédiction. Le temple est construit en granit, avec un toit bas et des colonnes simples. Un autel peu décoré est éclairé par les nombreuses offrandes qui sont placées dans des trous prévus à cet effet dans les murs du temple.

La province de la mer du sud

La province de la mer du Sud est grande et diversifiée, et couvre la plus grande partie du sud du continent. On y trouve les traditionnelles villes de mineurs tarianes, ainsi que des villes forestières et côtières, et des communautés d’agriculteurs. Ces terres sont riches en bois d’abattage et en céréales, ainsi qu’en cuivre, or, argent, fer, zinc, étain et pierres précieuses.



"Kals" - Kals est, en raison de sa proximité d’un passage jusqu’à Adokon, le plus important port des terres du Sud. C’est là que mouillent des navires militaires aussi bien que marchands. La ville est réputée pour ses constructeurs de navires. Comme ces mers sont infestées de pirates, une grande garnison de soldats se trouve à Kals. Les terres arables et les forêts voisines fournissent des ressources à la fois pour les habitants et pour les marins, ainsi que pour les voyageurs de passage. La plupart des constructions sont en bois et en plâtre.

Les fermiers et éleveurs qui travaillent la terre sur la côte toute proche vendent leur production au marché local. Les emplacements du marché peuvent être loués. Les jours de marché, l’animation est intense.

Le temple de Sarith à Kals est construit en marbre blanc importé à grands frais de carrières à l’ouest des monts Obscurs. Plusieurs des premiers habitants de Kals ont contribué à son financement, et se trouvent maintenant inhumés sous les dalles du temple. A l’intérieur de ce dernier, une grande statue représente Sarith marchant sur la terre, donnant au peuple tarian la vision.

Le minerai précieux extrait des mines de l’ouest est amené à la grande place de vente des pierres précieuses et des minéraux, pour y être en partie retravaillés en joyaux revendus sur le marché local, et pour l’autre partie vendue en masse aux ports lointains. La plupart des emplacements du marché sont actifs tous les jours de la semaine. On trouve couramment dans ces terres des topazes, des saphirs et des rubis, ainsi que de l’or, de l’argent et du cuivre.

La taverne des Mers du Sud, à Kals, est réputée pour son excellent choix de boissons (principalement importées), ainsi que pour sa salle de jeu dont on ne parle qu’à mi-voix. Dans cette arrière-salle, ceux qui appartiennent à un cercle fermé peuvent y dépenser leur argent dans des jeux de hasard. Les marins fréquentent cette taverne, et la chambre de base possède une odeur salée et un aspect plutôt bas de gamme.


"Loriagh'nn" - Perdue au milieu des arbres de la forêt de Venar, Loriagh’nn est une ville qui base sont économie sur le bois et le commerce. C’est un point de passage important sur la route entre les mines de l’ouest et le port de Kals. Les constructions sont en bois, toujours disponible. On dit que le nom de la ville vient d’une bière locale, la bière du Sanglier. On raconte qu’un jour un mineur la goûta, il y a très longtemps, et qu’après la première gorgée il voulut apparemment dire son approbation mais ne put émettre qu’un gargouillis, « Lor iii aaagh nn », avant de s’écrouler raide mort. Cette bière n’est pas conseillée à ceux qui ont la constitution fragile.

Le temple de Sarith, qui s’élève bien au-dessus des autres constructions de la ville, est un splendide édifice en bois. Les sièges à l’intérieur sont en bois grossièrement taillé, le sol est en bois, et l’autel magnifiquement sculpté est lui aussi en bois. Apparemment, le temple ne semble pas contenir une seule pierre ni aucun métal, excepté les divers plats en argent présents sur l’autel.


"Nysses" - Isolée si ce n’est par l’océan, Nysses est connue dans tout le sud pour son idiosyncrasie. Par exemple, alors que la grande majorité des Tarians vénèrent Vrol et Sarith comme les deux dieux les plus importants, le peuple de Nysses place Suliena avant ceux-ci, et déclare que Sulinea a formé les mers avant que Sarith et Seres n’interviennent sur la lumière. Le peuple de Nysses donne à Vrol une place de choix dans le panthéon, bien entendu, car les activités minières sont très importantes dans cette vallée isolée. Les constructions de Nysses sont principalement en pierre, taillée ou non.

Si au premier regard le temps de Sarith est conformité avec les standards religieux tarians, de nombreux observateurs ont noté que ce temple, construit en marbre blanc brillant extrait non loin de là, penche plus vers le culte de Sulinea. Les jours sacrés sont scrupuleusement observés, mais un jour par semaine est dédié au culte de Sulinea. Les statues des dieux, finement ouvragées, sont présentes dans le temple, mais celle de Sulinea, en or, est sensiblement plus grande que les autres. La statue de Vrol, en or également, est entourée de pierres précieuses placées là en offrande.


"Dranal" - Située près des camps de mineurs des monts Obscurs, et sur le fleuve Talin, Dranal est un important centre de traitement du minerai extrait dans la région. Dranal était un héros de légende, dont on dit qu’il a terrassé le monstre Tarkinthal (la légende dit que c’était un dragon, mais les sages pensent qu’il s’agissait en fait d’un grand félin). La statue de l’Entreprise se dresse bien en vue au centre de la ville. Elle fut érigée pour commémorer le travail héroïque des mineurs qui sauvèrent sept villageois piégés par un glissement de terrain à l’est de la ville. La statue combine les actions mythiques de Dranal et celle des mineurs. Ce grand bronze représente Dranal affrontant le monstre, et derrière lui les mineurs creusant une galerie pour sauver les captifs du glissement de terrain.

La province de Tynal-Drul

A la frontière de l’Empire, la province de Tynal-Drul tient lieu de zone tampon entre Tariana et les terres des Drulons ; Elle possède également d’importantes zones portuaires, des villes minières, et une bonne agriculture. La frontière nord est très fortifiée par les Forces Armées Impériales. De nombreux citoyens de Tynal-Drul ont pris part aux guerres diverses, et on célèbre leur mémoire par des statues et des endroits dédiés dans toute la région.



"Ganxya" - Ganxya est une petite ville forestière. Sa principale industrie est le bois, et un grande scierie a été établie au nord de la ville. Récemment, les chasseurs sont venus en masse, à la recherche de gibier dans les forêts proches. Les Forces Armées Impériales exercent une présence forte dans Ganxya, car elle se trouve à la frontière des terres tarianes.
La statue de Tyrin, sculptée dans le bois, représente d’une manière admirable le dieu marchant dans la forêt. Elle mesure deux fois la taille d’un homme, et fut sculptée pour honorer les habitants de Ganxya et de la province Tynal-Drul qui ont servi dans les forces armées, abandonnant leurs arbres bien-aimés pour assister l’Empire.


"Inac" - Inac est une petite ville sise entre les plaines et les montagnes, qui fournit quelques services à ceux qui voyagent entre les mines et les différents lieux d’habitation.


"Issef" - La ville d’Issef était auparavant un humble hameau de pêcheurs à l’embouchure du Lyth. Mais son importance a ensuite progressé pour en faire un point de passage de la route commerciale côtière allant de Litux aux grands marécages. C’est à présent un port de vieux loups de mer qui parcourent inlassablement la côte ouest de Zelan.

La plus grande construction d’Issef est un temple à la mémoire de Vrol. Son relatif éloignement des montagnes de Tariana en fait pour les habitants le seul lien avec le dieu Vrol. Si un temple porte le nom d’un seul dieu, toutes les divinités du panthéon tarian sont vénérées dans tous les temples.


"Lynelo" - Lynelo est un centre important pour le convoyage du minerai en provenance des mines à l’ouest d’Adokon. Le minerai est envoyé jusqu’à Lynelo par chariot ou par le fleuve, puis transféré dans des barges pour être ensuite amené jusqu’à Adokon.

La tour de Lynelo domine la ville en son centre. C’est un monument à la mémoire des nombreux marins qui ont laissé leur vie dans le Kyronn, et ce monument tient également lieu de phare. Un escalier gravit le phare sur sa façade extérieure, comme un serpent, et en haut de cette tour se trouvent six énormes brasiers allumés en permanence pour avertir les navires en mer de la présence d’une ville et d’un port à cet endroit. Sur une plaque à la base de la tour, on peut lire l’inscription suivante : « A la mémoire des innombrables marins qui ont perdu la vie en combattant les eaux tumultueuses du Kyronn. Les eaux glacées ont englouti leur corps, et Sarith a revendiqué leur âme. »


"Rothon" - Considérée dans une certaine mesure comme une ville fronière, Rothon est un important port et point d’approvisionnement de la côte ouest de Tariana. Si elle n’est pas aussi animée que les quais de Litux ou Issef, Rothon tient néanmoins lieu d’avant-poste pour la marine Impériale. Les quais de Rothon ont été le théâtre du soulèvement des marins de 3158 GR, suite à la décision d’une taxe de quai pour tous les navires entrant et sortant des ports tarians.

La forteresse de Rothon est la garnison locale pour les troupes provinciales et impériales. C’est également à cet endroit que sont enfermés les prisonniers, qu’ils sont punis et exécutés. Le maréchal local administre la ville depuis cette forteresse.

Si la plupart des voyageurs qui passent par Rothon ne sont pas considérés comme de grands lecteurs, une branche de la Bibliothèque Impériale a été construite ici pour rassembler les connaissances de l’ouest de l’Empire.


"Tynal" - La ville de Tynal se trouve sur la rive sud du Lyth, en face du Grand Marécage. Située à la rencontre de deux fleuves, c’est principalement une ville de pêcheurs. La plus grande partie de son économie est centrée sur le grand nombre de voyageurs qui s’y arrêtent pour se reposer ou se restaurer. Tynal est une étape importante dans la route entre Adokon et Waerrn. Connue dans tout Drul et Tariana comme le lieu de naissance de l’Alliance, c’est la ville où les chefs des deux nations se rencontrent pour signer leurs accords.

Construit après la création de l’alliance Drulons – Tarians, le Monument de l’Alliance est le symbole de la coopération entre les deux nations. Il consiste en deux bras tendus, les mains ouvertes, les paumes tournées vers le ciel. Chaque main est tendue vers l’une des deux rives du Lyth, symbolisant l’ouverture des relations entre les deux nations, et leur vœu d’assistance mutuelle.

La province des Marches du Nord

Les marches du Nord sont le bastion de Tariana. C’est le passage entre les montagnes qui conduisent au sud, à Adokon. En conséquence, l’industrie dans les marches du Nord est principalement tournée vers la défense. Cette région voit beaucoup de voyageurs, qu’ils aillent en pèlerinage au mont Vrol, ou chasser dans les forêts.



"Aledan" - Aledan est non seulement un point de passage presque obligé pour les voyageurs qui viennent d’Adokon, à destination du mont Vrol, mais aussi un point de défense majeur dans les plaines étroites qui conduisent au cœur de Tariana. Aledan possède en permanence une grande force militaire, ainsi qu’une division de la légion Pourpre. La plupart des structures sont construites en bois, à l’exception du Temple, construit en basalte noir extrait de carrières à l’est.

Le centre de la communauté, le temple de Vrol, est une structure imposante construite en blocs de basalte noir. A l’intérieur se trouvent les projets d’étude de l’école d’Adelan. Ces projets vont de sculptures divines traditionnelles en marbre et en basalte à de plus modernes statues en bronze, cuivre et fer des héros locaux, ainsi que de Rahkzan.

L’école d’Aledan est un institut respecté, où les cours sont assurés par des prêtres de Vrol ainsi que par des maîtres artisans. Cette école accueille des étudiants en provenance des marches du Nord ainsi que des autres provinces de Tariana. Chaque année, les classent créent un projet de fin d’année qui est ensuite donné au temple et y demeure, à la vue de tous.

La demeure du seigneur des marches du Nord se trouve non loin des limites de la ville d’Aledan.

Le petit sanctuaire d’Aralea, une statue de marbre blanc placée sur une colonne et entourée d’un parc, a été construite par les résidents d’Aledan qui ont des origines à Enden.


"Docersul" - Petite ville nichée au plus profond des forêts, Docersul a commencé à se développer grâce au tourisme. Des chasseurs en provenance des terres tarianes, ainsi que des aventuriers étrangers, qui viennent dans ces forêts à la recherche d’animaux sauvages. L’auberge des Bras de l’Empire offre un service appréciable lors de telles expéditions, et de nombreux chasseurs apprécient tellement les excellentes chasses qu’ils font dans la région qu’ils reviennent souvent. Un autre attrait de la région est l’hydromel des Bois, produit à Docersul. Le miel des abeilles locales est utilisé pour produire l’hydromel, réputé pour être l’un des plus savoureux du pays.


"Estt" - Petite ville construite par des bûcherons locaux, Estt vit de son industrie de bûcheronnage. Si elle attire quelques touristes, comme sa voisine Docersul, elle ne compte pas trop dessus pour s’enrichir. La chasse est bonne dans la région, mais elle occupe moins d’importance que l’exploitation du bois.

Très animée la nuit, l’auberge des Bûcherons est la seule d’Estt. Les bûcherons la fréquentent, ainsi que les voyageurs. Les nuits résonnent des concours que les bûcherons organisent entre eux, et plus d’un pauvre bûcheron y a été amené après un accident, parfois avec plusieurs membres en moins.


"Uskeld" - Ville frontière, Uskeld est un point de séjour de nombreuses troupes externes, même si elle possède déjà une milice locale. Sa fonction première est de tenir lieu de base d’opération pour les gardes qui patrouillent la frontière à la recherche de brigands et d’armées hostiles. Les terres d’Uskeld sont riches et fertiles, mais les guerres et le banditisme maintient cette activité à un rang secondaire.

La province de Vrolnir

Cette province sacrée se trouve au pied du mont Vrol. De nombreux villages de cette région servent à la foi de villages de mineurs et d’accueil pour les pèlerins. Les forces armées y sont présentes en grand nombre, à la fois pour contrôler la circulation des pèlerins et pour protéger cette terre qui est la plus sacrée de tout l’Empire.



"Chere" - Chere est la dernière étape avant les montagnes qui conduisent les pèlerins au mont Vrol. Ici, les pèlerins se reposent et reprennent des forces avant d’entamer l’ascension que leur dicte leur foi. En retour, Chere fournit de services pour assister les voyageur sur le chemin du retour.


"Narix" - De nombreux pèlerins choisissent de passer par la mer de Vrol puis par Narix pour gravir le mont Vrol. Narix est devenue une ville où s’approvisionnent les mineurs locaux, ainsi qu’un important centre de pèlerinage. Le seigneur local réside à Narix, et sa maison n’est dépassée en magnificence que par le temple de Vrol.


"Nyskel" - Le petit village de Nyskel accueille les mineurs des environs et leur propose de l’équipement, des biens de consommation et un endroit où entreposer leur production. Il accueille aussi les quelques pèlerins qui ont choisi de gravie le mont Vrol par le nord.

La province du Littoral

La province du Littoral contrôle la plus grande partie du commerce dans l’est de l’Empire, grâce aux ports d’Issas et Nyxym. Les terres fertiles permettent une bonne agriculture, et les hautes montagnes de l’ouest de la province fournissent une grande quantité de minerai. En raison des montagnes, la province du Littoral est relativement isolée militairement parlant, et c’est pourquoi les forces armées y sont présentes en grand nombre.



"Issas" - Issas est une ville portuaire florissante qui possède une grande communauté agricole. Capitale de la province du Littoral, Issas possède une puissante flotte de guerre et une grande force armée. Le minerai extrait à l’ouest, ainsi que les produits locaux, sont envoyés jusqu’à la province de Guilewatch, ainsi que dans la ville de Nyxym, plus au nord. Une pêcherie très active offre un régime varié aux habitants.


"Nyxym" - La cité de Nyxym se trouve sur la côte est, dans une baie des terres de Sang, et constitue une importante ville portuaire. Les biens en provenance des terres de Sang et d’autres régions passent par ici (après paiement d’une taxe appropriée), tandis que les métaux et autres objets sont donnés aux navires étrangers en échange. Les habitants de Nyxym sont robustes et durs à la tâche. L’agriculture se développe au sud de la ville, venant compléter les produits de la mer qui arrivent chaque jour en abondance. Ville frontière, Nyxym possède une importante présence militaire.

Les Bras de Sulinea, une grande statue de bronze en l’honneur de la déesse Sulinea, les bras tendus pour calmer les flots rugissants, se dresse au centre de Nyxym. Cette statue a été érigée en réponse aux révoltes des marins (3158 GR) de Rothon. Les marins de Nyxym ont réagi à la taxe portuaire en donnant leur autorisation pour voguer sur les mers, autorisation représentée par cette statue.


"Tinew" - Petite ville très bien fortifiée, Tinew se trouve à la frontière entre deux gouvernements, mais également à la frontière entre des terres fertiles et des montagnes riches en minerai. L’agriculture y est très rentable. Les commerces de la ville approvisionnent les mineurs qui se rendent dans les montagnes du sud en quête de richesseS.

Après le désastre des champs Pourpres, le puits de la ville fut renommé « Puits des Héros », pour honorer tous les héros qui ont participé à cette bataille.


"Verash" - La ville minière de Verash fournit une importante partie du minerai qui transite jusqu’à Nyxym et Issas. La forte présence militaire assure que l’exploitation minière ne soit pas perturbée par les envahisseurs, même si le relief difficile des environs constitue en lui-même un obstacle. Lorsqu’ils ne travaillent pas, les mineurs s’assemblent à l’auberge du Long Repos pour boire et discuter, ou encore au Pavillon où de se tiennent de temps en temps quelques représentations par des amuseurs itinérants.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Progress Quest ?

107 aiment, 53 pas.
Note moyenne : (161 évaluations | 12 critiques)
4,9 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Progress Quest
(18 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

64 joliens y jouent, 115 y ont joué.