Les forces armées impériales

Introduction 

Sous l’appellation de FAI sont réunies toutes les armées de l’Empire, ainsi que l’armée régulière et permanente. Tous les clans doivent prêter allégeance au trône, et ce faisant ils acceptent que leurs armées servent l’Empire. En temps de guerre ou en cas d’urgence, les FAI mobilisent les armées provinciales et les armées de clans sous son commandement. Les chefs de clans et les seigneurs doivent tenir le rôle de commandant de division, et reçoivent le titre de Chevalier Capitaine. Il est ensuite de leur devoir d’obéir au Haut Commandement, constitué du juge Impérial, du capitaine Impérial et de Rahkzan. Le Chevalier capitaine possède lui aussi un siège au Haut conseil, pour assister à la planification des stratégies.

Le juge impérial

1. Il est responsable de l’administration des Forces Armées Impériales, à l’exception de la légion Pourpre. La légion Pourpre ne suit que les ordres de l’Empereur, sauf si ce dernier lui ordonne expressément d’obéir au juge Impérial.
2. Le juge Impérial est sous le commandement direct de l’Empereur. Il est son conseiller militaire. Il possède aussi la responsabilité de payer les soldats, de les approvisionner en équipement, et de s’assurer que les installations militaires sont fonctionnelles et en bon état.
3. Le juge Impérial ne commande que les milices locales, si l’Empereur lui en donne l’autorisation.
4. Le juge Impérial peut mobiliser des troupes dans les nations alliées, seulement si ces nations possèdent des troupes tarianes.
5. En raison de la nature des devoirs du juge Impérial, il ne doit sortir de Tariana que sur permission de l’Empereur. Cette permission est en général refusée.
6. Le juge Impérial peut entreprendre des actions défensives. Lorsque les menaces cessent, une enquête est menée afin de déterminer les motivations et le raisonnement du juge Impérial. Si selon comportement est déterminé comme douteux, une enquête est menée, et le juge Impérial est soumis à la question. Lorsque cette enquête aboutit, les mesures nécessaires sont prises.

Divisions

"L’armée Impériale" - Cette armée est commandé par le capitaine Impérial, et répond de ses actes au juge Impérial. Le capitaine Impérial, en concordance avec le Chevalier Capitaine du conseil de Guerre, possède le contrôle total de l’armée en temps de paix. En temps de guerre ou à l’injonction du juge Impérial, c’est le Conseil de Guerre qui prend le contrôle de l’armée. Le Conseil de Guerre est constitué de tous les officiers portant au moins le titre de Chevalier Capitaine, du juge Impérial, et de Rahkzan s’il le souhaite. En concession aux clans, le seigneur d’une province dans laquelle se trouvent des troupes impériales peut également entrer au Conseil de Guerre comme membre honoraire pendant toute la durée du conflit.

L’armée ne peut traverser ses frontières provinciales qu’avec l’ordre du capitaine Impérial, et ne peut traverser les frontières nationales qu’avec l’ordre du juge Impérial. Cette mesure sert à s’assurer que l’armée n’est mobilisée que sur la décision du gouvernement impérial, et non sur celle d’un commandant local.


"La marine Impériale" - La Marine est commandée par le Premier Seigneur des Mers, qui répond de ses actes au juge Impérial. Le Premier Seigneur des Mers exerce le contrôle complet de la flotte, en accord avec l’Amiral du conseil des Capitaines, en temps de paix. En temps de guerre ou au commandement du juge Impérial, le conseil des Capitaines prend en charge le commandement de la Flotte. Le conseil des Capitaines est composé de tous les officiers qui possèdent le grade d’Amiral au moins, du Juge impérial, et de Rahkzan s’il le souhaite.

La Marine est en charge de la protection de tous les navires marchands tarians sur toutes les mers du monde. Il est du devoir du commandant de chaque navire de s’assurer de la sécurité de la flotte. Comme parfois la Marine opère à des jours de mer du port allié le plus proche, le commandant de la flotte doit être préparé à toute éventualité. La flotte a donc l’autorisation d’opérer en dehors des ordres qui lui ont été donnés à son départ du port, quoiqu’à leur retour elle doive justifier ce non respect des ordres donnés.

Le bureau des Quais contrôle les navires et leur production, les matériaux de construction, le paiement des officiers et des marins, l’équipement nécessaire pour tous les navires, et la bonne marche des opérations maritimes et des commerces liés à la mer ‘y compris les quais et les ports).

Lorsqu’en combat des navires et des ports sont capturés, ils doivent être donnés au gouvernement civil, car les officiers ne doivent pas en profiter aux dépens de l’Empire. Mais la capture de villes et de personnalités importantes résulte en une prime immédiate en fonction de l’endroit ou de la personne. A la fin de la guerre, les officiers touchent une prime et des décorations en fonction de leurs actions. Ces récompenses peuvent être des terres, de l’argent ou des titres, en fonction de la volonté de Rahkzan.

Structure de commandement 

La structure des forces Impériales ressemble au gouvernement civil pour faciliter l’administration et la communication. Les forces impériales possèdent deux organismes : l’armée Impériale et la marine Impériale. Le Commandant des forces Armées peut venir d’une des deux branches de l’armée, et une fois qu’il atteint la plus haute position il reçoit le titre de juge Impérial. Tous les postes fonctionnent selon une rotation de six mois. Si aucun candidat ne se présente à la position, la personne en place commence un mandat supplémentaire. La hiérarchie est la suivante :

Suprême commandeur et Commandant en Chef, Seigneur Rahkzan
Forces Armées Impériales (Forces Impériales), juge Impérial
Armée Impériale (AI) Marine Impériale (MI)
Capitaine Impérial Premier seigneur des Mers

La marine Impériale possède un commandement double dont le but est de planifier la défense navale de l’Empire. Le bureau des Quais assure et entretient l’intégrité des navires de la marine Impériale. La marine Impériale assure la sécurité dans les eaux impériales et la protection de la flotte marchande de l’Empire dans les eaux territoriales des autres nations.

Marine Impériale (MI)

Premier seigneur des Mers (PSM)

Conseil des Capitaines Bureau des Quais
Amiral Amiral

Armée Impériale : Capitaine Impérial (CI) > Chevalier Capitaine (CP) > Chevalier Lieutenant (CL) > Chevalier (CH) > Lieutenant (LT)

Marine Impériale : Premier Seigneur des Mers (PSM) > Amiral (AM) > Commodore (COM) > Capitaine (CAP) > Enseigne (ENS)

  
 "Grade par corps militaire"

 

 Armée impériale
Marine Impériale  Grade
 Capitaine Impérial (CI)
 Premier Seigneur des Mers (PSM)
 1
 Chevalier Capitaine (CP)
 Amiral (AM)
 2
 Chevalier Lieutenant (CL)
 Commodore (COM)
 3
 Chevalier (CH)
 Capitaine (CAP)
 4
 Lieutenant (LT)
 Enseigne (ENS)
 5

 

Lois

"Le code du Soldat"

1. La PAX Dicterum est la base de toutes les lois de Tariana. La volonté du seigneur Rahkzan est la lumière qui guide Tariana. Sa parole est loi.

2. Tout membre des forces Impériales qui enfreint la Pax Dicterum sera envoyé devant la Cour d’Honneur pour y être jugé.

3. Après la Pax Dicterum vient le commandement d’un supérieur. Tout manquement à l’ordre d’un supérieur entraînera une sanction disciplinaire au sein du corps dans lequel le subordonné se trouve.

4. Tout ordre qu’un subordonné, juge illégal fera l’objet d’une enquête de la garde Interne. Un supérieur coupable de donner des ordres illégaux sera dégradé et puni en conséquence. Si l’accusation est infondée, le subordonné sera puni en conséquence.

5. En temps de guerre ou d’urgence civile, tous les ordres sont considérés comme légaux.

6. Les lois de la guerre doivent être appliquées par tous les membres des FAI. Les voici :
a. Le meurtre de civils est illégal
b. Les officiers capturés doivent bénéficier du respect accordé à leur rang.
c. Le pillage des morts, alliés ou ennemis, est interdit, sauf en cas d’absolue nécessité.
d. La prise de biens appartenant à des civils ne doit intervenir qu’en cas de nécessité.
e. Les villes et personnes neutres ne doivent pas être attaquées.
f. Les espions trouvés en territoire allié doivent être jugés puis exécutés.
g. Tous les membres des FAI doivent se comporter avec honneur et dignité.


"La Cour d’Honneur" - La Cour d’Honneur est présidée par le capitaine Impérial, ou s’il est indisponible, par le plus haut gradé présent au-dessus du grade de Chevalier Capitaine. Si aucun officier n’est disponible, l’accusé demeure sous bonne garde et est transféré à Adokon pour y être jugé. Le juge de la Cour d’Honneur identifie l’accusation et la peine requise. Si l’accusé plaide coupable, il peut obtenir une réduction de peine si le juge estime que le crime n’était pas volontaire. Si l’accusé plaide non coupable, le juge entendra les plaidoiries de l’accusé et du plaignant. La décision d’un juge est irrévocable.

"Crimes et châtiements courants"
– Insubordination : paie suspendue pendant un mois.
– Insubordination répétée : mention défavorable.
– Désobéissance à un ordre légal : dégradation, et paie – suspendue pendant un mois.
– Désobéissance répétée à un ordre légal : mention défavorable.
– Infraction au code du Soldat : mention défavorable, tous les héritiers sont bannis de la fonction militaire
– Infraction à la Pax Dicterum : exécution, tous les héritiers sont bannis de la fonction militaire

Engamenent et promotion

Cette section traite de la sélection des recrues, de leur entraînement, et des promotions.


"Sélection" - Les demandes d’entrée dans l’armée Impériale doivent être soumises par écrit. Le juge Impérial et les officiers examinent toutes les demandes. En cas d’acceptation, la recrue obtient le grade le plus bas du corps d’armée où elle est acceptée, et commence son entraînement dans les quartiers impériaux.


"Entraînement" - L’entraînement comprend des sessions théoriques et pratiques. L’entraînement dure deux mois, un pour la théorie, l’autre pour la pratique.

La théorie comporte entre autres l’explication des différentes troupes et navires des forces Impériales, ainsi que l’étude de leurs forces et faiblesses, et la planification des plans offensifs et défensifs. Un déplacement est organisé dans une nation alliée pour inspecter leurs forces armées. Au terme du premier mois, la recrue reçoit un scénario et doit écrire un plan pour le réaliser. Ce plan est étudié par les généraux.

La partie pratique est l’application de la théorie. Les recrues doivent montrer qu’elles sont compétentes dans leur gestion des différents types de troupes. L’examen final de cette phase est un exercice grandeur nature dans lequel vous utilisez les troupes que l’on vous donne pour atteindre un objectif.

Si ces deux entraînements sont passés avec succès, la recrue est promue au grade supérieur lors d’une cérémonie à Adokon présidée par le commandant en chef. Les nouveaux officiers sont envoyés dans des régions définies selon leurs performances.


"Promotions"
- Après un cycle de six mois, tous les officiers sont passés en revue et peuvent être promus, mutés ou dégradés selon leur performance. Le commandant chef contrôle tous les passages en revue, avec l’assistance du jugé Impérial.

Etiquette

Tous les officiers doivent se conduire avec honneur et dignité car ils représentent en actions et en paroles leur commandant en chef. L’officier reçoit son grade de Rahkzan et de l’Empire. Lorsqu’un officier croise un supérieur, il doit le saluer, lui monter respect et loyauté envers Rahkzan. Ne pas agir ainsi est une insulte à Rahkzan et à l’Empire. La seule exception à cette règle est lorsqu’un officier se trouve dans les quartiers impériaux d’Adokon.


"Habillement"
- Lorsqu’un officier se trouve à la cour Impériale ou est en mission officielle, il doit porter les habits de cour. Ceux de l’armée Impériale portent un pantalon, une chemise, une veste et un chapeau moutarde. Ceux de grade 2 ou supérieur portent une bande rouge sur l’extérieur de la jambe.

L’habit de court de la marine consiste en un pantalon, une veste et un chapeau bleus, et une chemise blanche. Ceux de grade 2 ou supérieur portent une bande rouge sur l’extérieur de la jambe.

La tenue militaire est identique à celle des officiers des unités respectives. Des variations sont acceptées dans une certaine limite.


"Vœu de service"
- Le vœu de service doit être prononcé en présence du haut prêtre de Sarith, de Rahkzan et du juge Impérial.

‘En la présence de Sarith, je jure de servir l’Empire et l’Empereur avec loyauté. Je jure d’accomplir cette tâche avec fidélité et ténacité. Je jure d’accomplir la volonté de l’Empire sans la juger et sans faillir. En présence de Sarith, de l’Empereur et du juge Impérial, j’en fais le serment.’


"Relations entre la milice provincial et les Forces Armées Impériales"
- En temps de guerre ou d’urgence civile, par ordre du gouvernement impérial la milice provinciale entre sous les auspices de l’armée Impériale. Le seigneur de la province obtient la position honoraire de Chevalier Capitaine pendant la durée du conflit. Les maréchaux d’une province obtiennent le grade de Chevalier Lieutenant. Le plus gradé des officiers impériaux prend en charge la défense de la province. Si le seigneur de province est d’un grade plus élevé, alors c’est lui qui prend le commandement. Lorsque le capitaine Impérial, le juge Impérial et le commandant en chef arrivent dans la province, ils prennent le contrôle de toutes les forces militaires de cette province.

La paie et les avantages des Forces Armées Impériales

"Conditions de service" - Tous les officiers accomplissent leur devoir pour l’Empire. Mais si les circonstances vous en empêchent, vous devez immédiatement avertir votre supérieur. Ne pas agir ainsi entraînera votre renvoi immédiat ainsi qu’une action disciplinaire à votre encontre. Les parades militaires ont lieu à Adokon tous les mois, et tous les officiers doivent y témoigner leur fidélité à l’Empire et à Rahkzan.


"La paie"
- Une fois que l’officier est engagé, il touche sa solde conformément à ses fonctions. Lorsqu’un officier est promu, sa solde est aussitôt modifiée.


"Le départ" - Tous les officiers peuvent quitter leur service pendant deux mois par an. Mais ils doivent informer leur supérieur de l’endroit où ils se trouvent, et peuvent être rappelés immédiatement en cas d’urgence. Une absence supplémentaire est permise, mais aucun paiement n’est effectué pendant ce temps.


"Avantages" - Les avantages de l’appartenance à l’Armée Impériale comprennent un traitement hospitalier payé par l’Empire.

Lorsqu’un déplacement est requis, l’Empire en assume les frais.

Si al mort survient au combat, l’Empire fournit une bourse (6 mois de solde) à la famille de l’officier et à son héritier.

Les anciens officiers reçoivent une demeure à Adokon. Les jeunes officiers ont la permission de vivre dans les baraquements des Forces Armées ou dans leur propre demeure. Lorsqu’un officier est envoyé en dehors d’Adokon, le nécessaire est mis en œuvre pour assurer son confort.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Progress Quest ?

107 aiment, 53 pas.
Note moyenne : (161 évaluations | 12 critiques)
4,9 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Progress Quest
(18 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

64 joliens y jouent, 115 y ont joué.