Histoire ancienne d'Adellion.

Alrcari
Grand Sage de Mith

A mes humbles lecteurs :

Il a fallu dix longues années d'études et de recherches. Guiden est depuis le début à mes côtés, alors que je transcris les parchemins qui nous viennent des quatre coins d'Adellion. Dans les récentes fouilles des ruines de Dandra, on découvrit un vieux coffret dans lequel se trouvaient des parchemins et un morceau de métal, dont aucun sage de Mith n'avait jamais entendu parler.

Le vieillissement et les marques présentes sur ce coffre nous le font penser très ancien. Le métal est si résistant qu'il a endommagé les outils que nous avons utilisés pour le mettre à l'épreuve. Après des mois de recherche, nous avons découvert que le coffre comportait des inscriptions sur sa face extérieure. J'ai fini par les déchiffrer et la transcription est en cours au moment où j'écris ces lignes.

Vous trouverez ci-dessous l'histoire connue de toutes les cultures d'Adellion telle qu'elle a été découverte jusqu'ici.

Souvenez-vous : la plupart de ces informations seront peut-être modifiées à mesure que le travail de transcription avancera.

Les débuts d'Adellion

Les Ténèbres régnaient sur la terre. Les ténèbres régnaient dans le ciel, et tout n’était que ténèbres. Le néant de la nuit éternelle dormait d’un sommeil profond.

Puis il apparut. Non créé, non pas comme les mortels sont créés, car toujours il fut. Il a toujours été, et toujours il sera. Il était, il est, Adonai.

Dans le sein du néant il tendit Sa main, et le néant ne fut plus néant. Et dans sa main il prit les ténèbres, qui s’enfuirent.

Mettant ses mains en coupe, il forma une sphère.

Et il plongea vers la sphère, et il en frôla les eaux, et de sa voix il créa le tonnerre.

Au son de sa voix, les terres émergèrent des océans. Par sa seule volonté, les montagnes surgirent. Et de son souffle il créa les vents à la surface du globe.

D’un puissant geste de la main, il sema les plantes dans le sol. Certaines devinrent des arbres majestueux, d’autres se soumirent humblement au rôle d’herbe sur les collines.

La vie prospéra sur le petit monde, mais rien ne bougeait. Alors Adonai plongea la main dans les océans et le poisson se multiplia. D’un geste dans les airs il créa les oiseaux. Il marcha sur la terre, et les bêtes liées à la terre marchèrent avec lui.

Et le monde fut créé. Et Adonai sourit, et il parla.

« Je te nomme Adelon. Tu es ma création, dit-il d’une voix victorieuse.

Et Adonai prit une goutte de sang de son propre cœur et la déposa sur le sol. Et il façonna le sang pour qu’il respire à son image, et façonna de la chair et des os.

« Tu es homme, ma créature préférée, et tu détiens mon souffle en toi. ». Et il sourit en regardant sa fragile création.

Et il souffla une nouvelle fois dans le vide et créa d’autres serviteurs, mais ne les dota pas de chair ni de souffle vital.

« Vous êtes mes serviteurs, vous êtes mon souffle, et vous transmettrez mes volontés à l’homme. »

Et ce fut ainsi. Et aujourd’hui encore. Et il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps.

La Rébellion

Adonai siégeait sur Son trône, paré de la splendeur de son existence. Point besoin d’autre ornement, car il est l’Omnipotent et le Père suprême de toute chose.

Et vint Lekmalior, un de ses serviteur, à la beauté inégalée. En lui habitait la puissance du souffle d’Adonai.

« Seigneur, accorde-moi un royaume », demanda-t-il, et Adonai ne répondit pas.

« Seigneur, donne-moi un royaume, car je suis devenu un être puissant, » demanda Lekmalior à nouveau, et une fois encore, Adonai ne répondit pas.

Et le sol trembla, et Adonai trembla avec lui. Le rugissement du sol couvrit tous les bruissements du monde et du vide, et les fondations mêmes de l’existence furent ébranlées.

« Pourquoi demandes-tu les royaumes de mon Adelon ? » demanda Adonai.

« Ne te souviens-tu plus que tu es mon serviteur ? » conclut-il.

« Seigneur Adonai, j’ai grandi à votre droite. Me considère-tu encore comme un serviteur ?

Ne me mets pas à l’épreuve, ou bien je prendrai possession de ces royaumes moi-même », cria-t-il.

Et le grondement survint, et il fit trembler le monde si violemment que des failles et des vallées se formèrent sur Adelon, et des tempêtes déchirèrent les cieux, et les hommes hurlèrent comme à l’approche de la fin du monde. Mais la fin du monde ne survint pas.

« Est-ce moi qui te mets à l’épreuve ? Dis-moi, Lekmalior, qui est le père de toute chose ? » rugit Adonai.

Lekmalior leva les yeux au ciel en défi. Son enveloppe translucide se déformait et se métamorphosait dans les affres de la rébellion.

« Je suis le second père. Je suis celui qui vient, l’héritier de ton trône. Je suis le nouvel Adonai ! » rugit-il d’une voix presque aussi forte que celle de son père.

Et d’un battement de mille ailes de ténèbres, Lekmalior s’envola en compagnie de ses alliés. Plongeant vers Adelon, il s’enterra dans les entrailles mêmes de la terre.

Lekmalior distribua à ses frères les régions qu’il revendiquait. A Gqetak, son frère, il donna le royaume de la mort et de la pourriture.

A Tholac il donna les montagnes, et Tholac les rendit froides et hostiles.

Sako chevaucha les dunes de sable sur sa monture, et Lekmalior l’en nomma gardien. Et les sables ne devaient plus porter semence.

A Niaptaerg il ordonna de siéger à ses côtés, à la gauche de Gqetak, et il lui donne les royaumes de douleur et d’agonie.

Les larmes d’Adonai coulèrent lorsqu’il vit ce qui arrivait à Adelon, car les humains avaient reçu le libre arbitre. Son sang leur donnait le pouvoir de faire des choix, de choisir entre le bien et le mal.

Adonai ne pouvait tromper personne, il savait qu’il devait laisser les humains choisir. Il ne pouvait à la foi leur donner le libre arbitre et guider leurs actes. Alors il permit à Lekmalior de demeurer sur Adelon, et Adelon connut le mal.

Le combat éternel commença, et il n’a jamais cessé depuis, et il continuera jusqu’à ce qu’Adonai ait donné à tous les hommes le droit de choisir et parte en guerre contre Lekmalior et ses serviteurs.

Et ce fut ainsi. Et aujourd’hui encore. Et il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps.

Les années d'Allégeance

Nous avons fait de notre mieux pour rassembler les informations suivantes en provenance des récentes fouilles des ruines de Dandra. Nous pensons que ces textes sont l'oeuvre d'un historien mérussan et se réfèrent au calendrier des Années d'Allégeance. Ce calendrier semble avoir été utilisé à une époque où le grand empire mérussan suivait les enseignements d'Adonai, le Créateur.

-500 AA : Premiers paragraphes. (AA - Années d'Allégeance).

-499 AA : Au cours de cette année sont fondés cinq puissants empires : Mérussan, Adrigan, Seon, Daymarin et Coechian.

-499–407 AA : Fondation des capitales des cinq empires.

-365 AA : Adonai a châtié les Mérussans pour leur manque de foi. D'immenses vagues destructrices ravagent les terres.

-300 AA : Les Guerres Saintes commencent avec la purge de ceux qui ne croient pas en Adonai de l'empire Mérussan (guerre civile au sein de l'empire).

-227 AA :L'empiré Mérussan est maintenant entièrement converti à Adonai. Toutes les guerres civiles sont terminées.

-210 AA : L'empire Mérussan ouvre des négociations avec les autres empires.

-205 AA : Après cinq longues années, les Mérussans entrent en agitation. Les autres empires refusent d'adopter le culte d'Adonai.

-194 AA : L'empire Mérussan déclare la guerre à l'empire Adrigan.

-190 AA : En moins de quatre ans, l'empire Mérussan écrase l'empire Adrigan. Les survivants s'enfuient vers d'autres terres.

-189 AA : Les Mérussans prennent conscience qu'ils ont mené une guerre sainte pour Adonai pendant 111 ans maintenant, et qu'ils ont pris des vies en son nom. Adonai ne veut pas cela, il est mécontent. ce mécontentement se manifeste par la dégradation des terres et la mauvaise santé des animaux.

-188 AA : L'Age des remords commence.

-180 AA : Huit années ont passé. Les terres ont été purifiées de la plus grande partie du sang qui a été versé au nom d'Adonai. Le peuple se réjouit du retour de la bénédiction d'Adonai sur leurs terres.

-179 AA : Les Mérussans envoient des ambassadeurs dans les autres empires pour leur demander pardon pour leurs actions passées.

-178 AA : L'empire Séon déclare la guerre à l'empire Mérussan. Il attaque la cité de Telahni et la raye de la carte. A la tête des Séons se trouvent le roi Jkori et sa femme Terina, une survivante de l'empire Adrigan. Les Mérussans doivent payer pour les crimes qu'ils ont commis à l'encontre du peuple adrigan.

-170 AA : Huit ans passent encore. Un signe des cieux : les Mérussans forcent les Séons à battre en retraite dans leurs terres. La capitale des Séons, Ularen, est capturée. L'empire Séon est écrasé.

-170 AA : Voyant deux empires tomber en opposant si peu de résistance, les deux empires restants, les Daymarins et les Coechians, signent un traité et deviennent une seule et même nation qui s'oppose à l'empire Mérussan.

-162 AA : Une étoile apparaît dans le ciel. Les prêtres d'Adonai croient que c'est un mauvais présage.

-121 AA : La nation Komadric attaque l'empire Mérussan. Dans la confusion, la capitale de l'empire Mérussan est capturée. L'empire Mérussan chute.

-120 AA : Des survivants de la guerre commencent à avoir des visions. Mérussa renaîtra de ses cendres...

-119 AA : Les armées de Mérussan emmenées par Taric 1er, reprennent la capitale de l'empire.

-118 AA - 110 AA : Huit longues années de guerre ont lieu sur le sol de l'empire Mérussan. Des milliers d'hommes périssent. Et beaucoup plus encore entrent dans une errance sans fin. La nation de Komadric est expulsée des côtes de Zelan.

-109 AA : Le roi Taric 1er est couronné roi des Mérussans. Il amène avec lui les enseignements d'Adonai. Le peuple s'unit sous son commandement aussitôt, désireux de connaître la Lumière.

-99 AA : Le roi Taric a trois fils. Ils seront tous nommés Taris lorsqu'ils seront couronnés rois.

-98 AA : Dans une attaque éclair, la nation Komadric se rue sur la demeure de Taric. Tous ses fils sont massacrés.

-98 AA : Les Mérussans se rallient derrière leur roi. La guerre est déclarée à la nation Komadric.

-90 AA : Les armées de l'empire mérusssan débarquent sur les places d'Ocili. Ainsi commence la bataille de la Lumière.

-82 AA : Les forces de l'empire mérussan écrasent l'empire daymarin dans leu capitale de Joalath. La nation Komadric chute, ne laissant qu'un empire : les Coechians.

-82 AA : Des survivants d'Adelon tout entier s'unissent derrière l'empire coechian.

-82 AA : La roi Taric est assassiné dans son sommeil. Il est décrit dans les livres des Mérussans que son nom sera honoré à tout jamais, et que tous les monarques qui lui succéderont devront s'appeler Taric.

-81 AA : L'empire mérussan se réjouit de l'accession d'un nouveau roi au trône. Le roi Taric accepte son rôle.

-80 AA : Le roi Taric ordonne à son nouvel empire de suivre les enseignements d'Adonai et de diffuser ses bénédictions dans le monde entier. Il est à noter que l'empire coechian demeure. Le roi taric exige qu'il soit laissé en paix. Adonai l'exige.

-80 AA : Commencement de l'âge de Paix

-80 AA à 0 : L'empire coechian demeure silencieux et regarde, à l'écart, l'empire mérussan grandir. Les Mérussans profitent de 80 années de prospérité et de paix.

9 RT : Pour honorer le règne des Taric pendant le sièvle précédent, on compte désormais les années en RT (RoI Taric).

41 RT : Le soleil au-dessus d'Adelon a disparu ! Les gens fuient de terreur. le monde plonge dans le chaos, pendant ce qui semble durer une éternité. Beaucoup implorent Adonai pour leur salut. Adonai entend les prières, et le soleil revient.

244 RT : Cette année-là, les saisons sont chaotiques. L'hiver est plus bref que d'habitude, l'été est plus long. C'est un mauvais présage. Nombreuses sécheresses cette année-là.

447 RT : Une étoile très brillante est apparue dans le ciel d'Adelon cette année. Beaucoup pensent qu'Adonai leur est favorable. Au cours de cette année, la moisson est abondante en raison de la grande quantité de pluies.

610 RT : L'empire coechian poursuit sa croissance. Il effectue des avancées dans le domaine connu sous le nom de science. Son but est d'avoir le dessus sur l'empire mérussan de cette manière.

618 RT : L'âge de la Science commence.

630 RT : Les Mérussans découvrent la métallurgie. Ils prospectent les terres d'Adelon à la recherche de métal précieux. L'empire des Mérussans gagne en puissance à mesure qu'il se développe, et qu'il crée des armes et des constructions plus complexes et plus résistantes.

630 RT : L'empire coechian ne réagit pas à cela. Des rumeurs circulent disant qu'il est déjà plus avancé que les Mérussans.

650 RT : Les terres d'Adelon se soulèvent. Certains disent avoir vu une grande lumière dans les cieux. Les Coechians commencent à se demander si cette lumière représente une menace pour Adelon.

650 RT : La progression de la science se poursuit. D'importantes découvertes sont effectuées, par exemple un feu qui brille d'un éclay semblable au soleil.

713 RT : Plusieurs découvertes ont lieu. On met au point de nouveaux alliages et de nouvelles armes. On teste des engins de destruction massive. Les récoltes triplent cette année. La moisson s'appelle désormais Grande Fauche.

724 RT : Les Coechians attaquent la cité de Nacil, sur la côte, et la rasent complètement. Ils disent que la ville a attaqué plusieurs de leurs navires. cette destruction monstre que les Coechians testent une nouvelle arme de destruction massive. On envoie des espions sous la forme d'ambassadeurs, qui se déplacent en toute liberté dans l'empire coechian.

725 – 920 RT : L'empire coechian acquiert plusieurs nouvelles technologies. Leurs scientifiques font de nouvelles découvertes chaque jour. Les "Ambassadeurs" deviennent des atouts de valeur pour l'empire mérussan, envoyant des rapports tous les mois, parfois toutes les semaines. Ils transmettent tout ce qu'ils peuvent à leurs commanditaires. Ces communiqués sont étudiés avec la plus grande attention.
Au cours de 853 RT, plusieurs tempêtes ravagent les terres d'Adelon. Tous les voyages en mer doivent être interrompus. Le temps tout au long de l'année est exceptionnellement mauvais.

932 RT : Les ambassadeurs rapportent que les Coechians ont effectuée une découverte majeure dans le domaine de la vapeur et de l'utilisation de sa puissance. Ces informations sont immédiatement transmises à Mérussa.

950 RT : Des développements commencent en secret dans Merussa sur l'utilisation de la vapeur.

970 RT : De nombreuses autres découvertes sont mises en application. Au cours de cette période, on pense que les Coechins avaient encore l'avantage scientifique et technologique.

980 RT : L'empire mérussan fait d'importantes découvertes dans le domaine de la technologie de la vapeur. La capitale Mérussa commence à répandre son usage dans les applications quotidiennes et la production.

982 RT : Des rumeurs montrent que l'empire coechian développe une nouvelle technologie, une qui révolutionnera le visage d'Adelon. Les "ambassadeurs" sont envoyés une fois de plus pour enquêter sur ces découvertes.

985 RT : Les espions rentrent à Mérussa les pieds devant. Les cadavres des ambassadeurs sont examinés, et on découvre qu'ils ont été littéralement brûlés à mort. L'empire mérussan redouble d'efforts pour en apprendre plus sur cette nouvelle technologie.

989 RT : Les embassadeurs mérussans découvrent qe les Coechians ont découvert et commencé à maîtriser la puissance du soleil. Ils nomment cette science Taril (la puissance du soleil). Ce Taril est transféré dans des pierres qui conservent l'énergie pour une utilisation différée.

995 RT : Des ambassadeurs mérussans infiltrent l'empire coechian et dérobent le Taril, puis le ramènent à Mérussa pour l'étudier.

995 RT : L'empire coechian déclare la guerre à l'empire mérussan. Toutes les négociations sont immédiatement interrompues. Des villes côtières sont attaquées et ravagées pendant la nuit. De nombreux Mérussans sont pris par surprise, ignorant que la guerre vient de commencer.

999 RT : Les scientifiques mérussans maîtrisent correctement le Taril et le combinent à la technologie de la vapeur qu'ils ont déjà développée.

1000 RT : Les deux empires se battent sur les mers d'Adelon. Les cieux sont éclairés de milliers de globes de destructions. Et alors que je regarde le scintillement au-dessus de la ville côtière de Kila, je vois des centaines de gens périr brûlés vifs. Les Coechians sont méthodiques dans leur démarche d'extermination de la ville. Construction après construction. Ils ne font pas de prisonniers. Ils ne laissent aucun espoir au monde. Qu'Adonai nous guide dans ces temps troublés.

1001 RT : L'âge de la Lumière commence

1013 RT : L'empire mérussan et l'empire coechian commencent les Grandes Guerres. C'est le combat final. Seul un des deux adversaires survivra. Les préparatifs commencent pour l'affrontement.

1014 RT : Mérussa lance l'armée la plus grande qu'on vit jamais à la surface d'Adelon. Des milliers de soldats traversent l'empire mérussan et ses terrs our renvoyer les Coechians dans leurs terres.

1018 RT : L'empire mérussan envoie sa flotte attaquer la capitale Callorn. Plusieurs flottes s'en vont dans le soleil couchant. Le monde d'Adelon sera ébranlé par cette guerre. Chacun des navires mérussans est équipé de la toute dernière technologie.

1019 RT : Dans l'une des pus importantes batailles navales jamais enregistrées, des milliers d'hommes trouvent la mort en ce jour. Des centaines de navires sont coulés. Les deux flottes se rencontrent dans la mer d'Eeril. Ce ne fut pas la science ou la technologie qui déterminèrent l'issue de cette bataille, ce furent les stratégies utilisées. L'empire mérussan possédait trois fois plus de navires que l'empire coechian. Le nombre et la stratégie l'emportent. La capitale Callorn tombe. Les navires coechians survivants sont pris en chasse et coulés. Les troupes qui débarquent dans l'empire coechian commencent à prendre des prisonniers et à détruire des villes. Les stratèges estiment qu'il faudra presque deux ans de guerre en territoire coechian pour mettre l'empire à genoux.

1021 RT : L'empire mérussan possède maintenant tous les territoires d'Adelon. le roi Taric est l'actuel dirigeant de l'empire mérussan qui maintenant s'étend sur les continents de Zelan, Naudus, Ocili, Voeloth et Trohan. Sa capitale s'appelle Mérussa.

1022 RT : Les scientifiques informent le roi que le sol d'Adelon commence à montrer des signes de perturbations en raison des conflits, et commence à se scinder. Les scientifiques ont aussi noté l'apparition d'une nouvelle étoile dans le ciel. Si leurs prévisions sont exactes, l'étoile est en vérité une comète qui fonce sur Adelon. Ils estime que d'ici une cinquantaine d'années un événement se produira qui rasera la civilisation telle qu'on la connaît.

1022 RT : Le Conseil Royal décide que la connaissance des Mérussans ne doit pas être perdue. Le roi et le Conseil, pour conserver la sagesse de Mérussa, demande aux scientifiques d'entreprendre sa conservation.

1027 RT : Les scientifiques de l'empire mérussan surveillent toujours le ciel. L'étoile est bel et bien une comète. Selon les calculs, cette comète entrera en impact avec Adelon dans quarante ans. Les scientifiques informent le Conseil Royal de leur découverte.

1029 RT : Un grand tremblement de terre secoue le monde. Adelon est sous le choc. Après le tremblement de terre, les scientifiques remarquent un volcan apparu dans les montagnes du sud. Ce volcan est baptisé mont Vrol.

1036 RT : Les scientifiques observent toujours le ciel et la comète qui se rapproche. Le Conseil Royal ordonne immédiatement l'évacuation des populations dans d'autres continents, dans l'espoir que certaines personnes survivent à l'impact.

1044 RT : La comète ne semble pas se détourner de son chemin. Les scientifiques pensent que l'impact se produira d'ici douze ans et se préparent pour l'événement de plus en plus proche.

1052 RT : Cela fait maintenant trente ans que les scientifiques se préparent à l'impact, et ils n'ont pas encore terminé leurs préparatifs. Ils estiment qu'il leur faut cinquante ans pour protéger la prochaine générations d'individus ainsi que toutes les connaissances de la planète. Il semble que tout soit condamné à disparaître.

1056 RT : Comme prévu, la comète arrive. Mais contrairement aux prévisions, elle frôle le monde sans le percuter. Sa queue est passée si près que je la voyais remplir le ciel entier. Alors que j'écris ces lignes, le monde entier sombre dans le chaos. D'immenses tremblements de terre parcourent Adelon, et depuis ma fenêtre je vois une immense vague qui approche. Le monde est condamné ! Tandis que le monde sombre un peu plus encore dans le chaos, mes pensées vont à la question ultime : les connaissance des Mérussans seront-elles préservées ?

Texte ancien

Le texte suivant fut découvert sur des pierres dans le grand Désert par des marchands. Les marchands ramenèrent ces pierres à la ville de Mith où, après études, on comprit que quelqu'un avait pris la peine d'inscrire ici des informations concernant ce qu'on désigne aujourd'hui sous le nom de Grande Rupture. Ces inscriptions ont probablement été gravées là par un survivant de cette époque, et l'écriture est un peu maladroite. Certains passages sont manquants, y compris le nom de l'écrivain. Nous avons fait de notre mieux pour les retranscrire et les traduire afin de vous les communiquer.


Alors que la comète frôle le monde d'Adelon, les fournaises souterraines furent agitées et le sol se fendit en plusieurs endroits. Le monde fut littéralement brisé après le passage de la comète. Le continent principal fut entièrement éventré. De nouvelles îles se formèrent. Les ténèbres envahirent le monde, car la cendre des volcans occultait le soleil.

Des morceaux de l'énorme comète tombèrent en flammes sur Adelon. Les explosions assourdirent les habitants, et les éclairs aveuglèrent ceux qui se trouvaient dans les parages. Des ondes de choc suivirent chaque explision, annihilant tout sur leur passage. Partout où la comète semait ses scories, la mort suivait.

Les gens fuyaient devant la menace. D'immenses vagues ravagèrent le monde, dispersant les gens comme s'ils n'étaient que brindilles. Des millions de personnes trouvèrent la mort en un instant. Des millions d'autres moururent dans les tremblements de terres, les éruptions et les cendres volcaniques.

Les plaines devinrent des montagnes. Les montagnes devinrent des océans. Des cités entières se retrouvèrent submergées dans les eaux glacées. D'autres cités se retrouvèrent sur des montagnes nouvelles et furent balayées comme des fétus de paille.

Les secousses s'apaisèrent, mais les cendres continuaient à tomber du ciel. La comète avait continué sa course dans les cieux. Les survivants s'enfuirent là où ils le purent, dans les grottes, les montagnes, sur les îles... La Grande Rupture dura une semaine.

La maladie naquit dans le sillage de la comète. Les gens moururent par milliers d'une maladie qui se répandit dans le monde entier. Toutes les plantes et toutes les créatures d'Adelon furent affectées.

Des années plus tard, les cendres volcaniques continuaient à tomber, et les vies continuaient à disparaître. Il semblait qu'Adelon n'allait pas y survivre. Les survivants avaient depuis longtemps abandonné tout espoir. Personne ne savait comment la survie allait être possible...

Pendant trois siècles, la vie à la surface d'Adelon combattit pour perdurer.



Le passage suivant fut découvert gravé sur des pierres dans la forêt de Tiaril. Ces pierres furent transmises aux sages de Mith. Nous pensons, après lecture de ce passage, que l'auteur est le descendant d'une longue lignée de l'empire mérussan. Vous trouverez ci-dessous la meilleure traduction possible de ces textes. La forme de cette écriture révèle également que cette histoire est ancienne de plusieurs siècles. On y parle de la Rupture et de son apaisement. Il faut aussi que je vous dise que le texte que vous allez lire n'est de toute évidence qu'un fragment d'une tablette plus grande. Je m'excuse par avance de sa brièveté.



Le monde s'est enfin apaisé, et se remet progressivement du cataclysme. La nouvelle vie commence à apparaître autour de nous. Je vois les restes de notre ancienne civilisation, et je constate qu'elle a été éparpillée dans le monde entier. Nous ne nous souvenons plus, pour la plupart, de notre passé. J'ai commencé l'écriture de ces tablettes, dans l'espoir qu'un jour quelqu'un les découvre et puisse apprendre le passé d'Adelon.

Moi, descendant de l'empire coechian, je renomme ce monde Adellion, qui signifie "recommencement d'Adelon" en ancien mérussan. En l'honneur de sa naissance.

Le monde change lentement. Les anciens continents, Naudus, Ocili, Voeloth, et Trohan, n'existent plus. Le monde est différent, il est transformé par les épreuves qu'il vient de vivre. Chacun sait qu'il doit oeuvrer pour conserver ce qui est nécessaire pour assurer l'avenir d'Adellion et de ses habitants.



Le passage que nous avons trouvé ensuite date les événements selon le calendrier actuel, plusieurs centaines d'années plus tard. Ce texte provient du journal de l'empereur Taedoc, de l'empire coechian. Si nous ne pouvons pas confirmer que les Coechians furent les seuls survivants, il apparaît qu'à cette époque le monde est encore plongé dans le chaos, et que la seul loi qui domine est celle du plus fort.

Note du sage : Pour abréger le suffixe le L fut ôté, et l'on passa de LGR, la Grande Rupture, à GR, Grande Rupture.



0 GR : J'ai commencé à parcourir le monde à la recherche de vestiges de vie. Les vents charrient encore leurs cendres, et la respiration est toujours aussi difficile. La lumière dans le ciel est un halo orangé, comme si le ciel était en feu. Mais cette lumière me rassure sur notre avenir. Maintenant, je dois partir en quête de mon peuple afin de rebâtir mon empire. J'ai trouvé quelques livres, mais aucun ne recélant les connaissances nécessaires. Je tiendrai ce journal régulièrement, afin que tous les êtres qui naîtront se souviennent.

5 GR : J'ai passée toute l'année dernière à chercher des hommes. J'ai prié Merella de me guider vers les survivants. J'ai vu les traces de ceux qui ont péri dans la tourmente. J'ai vu des animaux sauvages, et trouvé les corps d'hommes qu'ils avaient dévorés. J'ai peur et ne voyagerai plus que de jour. Je reprendrai mon voyage demain matin.

5 GR : En explorant les forêts, j'ai croisé des gens. J'ai fait prendre leur village, et j'ai pris une épouse qui me donnera de beaux enfants. Elle est rebelle, mais elle sera une bonne reproductrice. Son village sera le début de mon empire. Une fois encore, le royaume de Coechia renaîtra.

6 GR : Chaque mois, de nouvelles personnes arrivent dans mon royaume. Cette année est spéciale : ma femme a donné deux fils à mon empire. L'aîné s'appelle Lyrm, le second Aysic. Ils suivront l'enseignement des Anciens. Un jour, ils seront à la tête de mon royaume.

7 GR : Mon peuple grandit en puissance. Ma femme m'a donné un autre fils. Il s'appellera Meler. Il est fragile, et il se peut qu'il ne survive pas aux entraînements. Le temps le dira. J'ai également demandé aux hommes du village de prendre femme, car notre empire doit retrouver ses forces et ressusciter une fois de plus.

10 GR : Ma femme est morte ce matin en enfantant, et l'enfant lui fut ôté avant sa mort. Il s'appellera Labe. Ma femme a été incinérée en offrande aux dieux. Les traditions ont été respectées. J'ai remarqué le silence de mes fils au cours de la cérémonie.

12 GR : Mon peuple gagne en forces chaque jour. Nous avons commencé la capture de gens qui n'appartenaient pas au village. Ceux qui acceptent nos termes ont la vie sauve et peuvent rester. Les autres sont donnés en pâture à Scehecia. Mes éclaireurs m'ont aussi parlé d'un village dans le nord, possédant beaucoup d'habitants.

12 GR : Mon empire grandit encore grâce à la capture du village du nord. J'apprends aussi que mon fils aîné, Lyrm, a été tué. Les anciens me disent qu'il a été mordu par quelque chose dans la forêt, et que sa mort a été immédiate. L'empire fait le deuil de la perte de son futur empereur.

13 GR : L'empereur Tardoc est assassiné dans son sommeil par un inconnu. Asyric revendique donc le titre d'empereur, comme l'exige la tradition. Gloire à l'empereur Aysic ! Eshar devient historien royal, conserve les documents du royaume et enregistre tout ce que je vois.

15 GR : L'empereur Aysic décrète que tous ceux qui entrent dans ses terres doivent lui être présentés. Une garde impériale est créée, et son seul but est d'exaucer les souhaits de l'empereur. Prinor obtient cette année le titre de conseiller impérial. On parle de sauvages dans les terres, des gens qui méprisent la vie dévorent la chair de leurs victimes. On les appelle Kin'Rori, ou "Berserkers". L'empereur ordonne à sa garde d'en capturer quelques uns et de les amener devant lui.

15 GR : Plusieurs patrouilles sont retrouvées massacrées. Le carnage dépasse tout ce qui peut être décrit sur un parchemin. On ne sait pas qui est mort et qui est parvenu à s'enfuir. Les patrouilles autour de l'empire sont intensifiées, le nombre de gardes augmente. Les restes des morts sont enterrés sur place.

16 GR : Un Kin'Rori est capturé et présenté à l'empereur, lequel décide que cet homme n'a rien d'humain et qu'il doit être donné en pâture aux fauves. Des centaines de Kin'Rori sont massacrés cette année-là. L'empereur a été blessé au bras, et sa blessur refuse de cicatriser. Il décide de se couper le bras pour ôter la maladie de son corps. Aigri par la perte de son bras, il ordonne à son armée de tuer tout Kin'Rori à vue.

17 GR : On pense que tous les Kin'Rori ont été tués, mais l'empereur semble pris d'une sorte de folie. Cette folie est chaotique, et les sujets suivent ses mouvements. L'empereur n'a pas le pardon facile durant ses accès de colère. Au cours d'un entraînement avec son frère Meher, l'empereur devient enragé et lui inflige une blessure mortelle. Meher meurt quelques heires plus tard. La nation est à nouveau en deuil.

18 GR : L'empereur Aysic, comme cela est exigé par les lois coechianes, prend femme : elle s'appelle Islla. Il surprend tout le monde en changeant son titre en roi, et le titre de sa femme en reine. Le royaume se réjouit et acclame la nouvelle épouse.

19 GR : La reine Islla donne naissance à des jumeaux : Cael et Caal. Cael est le premier né. Les deux jumeaux se ressemblent en tous points. Ceci est considéré comme une bénédiction de la déesse Merella. Le royaume prospère grâce aux nouveaux dirigeants.

21 GR : La reine Islla donne de nouveau naissance à des jumeaux. Ils sont nommés Ardus et Ardu. Ardus est l'aîné. Ce signe est considéré encore une fois comme un bon présage. Le royaume continue de prospérer.

26 GR : Une nuit d'horreur ! Le roi Aysic est devenu fou et a assassiné la famille royale. la reine Islla git dans son sang, et ses blessures ne peuvent être soignées. Je regarde avec horreur les dernières traces de vie quitter son visage. Le roi est finalement tué par ses propres gardes. Ardus a perdu un oeil. Cette nuit laisse une marque sinistre sur le royaume. Elle est baptisée par la suite la Nuit de l'Horreur.

26 GR : Cael devient roi. Il exige que les Anciens partent immédiatement dans Adellion pour trouver un remède à cette folie. Au milieu de la nuit, les Anciens quittent le royaume. Hathe est nommé conseiller du roi lorsque le dernier conseiller est trouvé assassiné dans la salle du trône. Dans ces temps troublés, que Marella nous préserve du mal et des ténèbres qui se répandent sur les terres.

27 GR : On n'a aucune nouvelle des Anciens qui ont été envoyés en mission. Le roi Cael entre dans des accès de rage meurtrière cette année-là. Il est visible que notre roi souffre du même mal que son père. le Conseiller royal décrète qu'en ces temps troublés un conseille s'occupera des affaires du royaume. Le roi hésite, mais finit par accepter. Le conseil est nommé Conseil de Kin'Rori (Conseil de la Folie).

31 GR : Le roi Cael, comme les lois du royaume l'exigent, prend femme. Le royaume se réjouit de la nouvelle. Un des anciens revient, et raconte les horreurs dont elle a été témoin. Des gens qui en dévorent d'autres. Des barbares de taille gigantesque. Elle parle également des horreurs qu'elle a vues chez les Kin'Rori. Elle pense que les kin'Rori sont... mais qu'est-ce donc ? Je la regarde, et soudain son visage prend une expression de rage. Elle se rue sur moi, et je suis pétrifié de terreur. Elle plonge ses ongles dans mon visage en hurlant de rage. Ses yeux sont absents, ils ne me regardent pas. Je sens le sang couler de mes blessures, et je glisse dans l'inconscience. La dernière chose dont je me souviens, c'est son cri...

31 GR : Eshar ne s'est pas encore remis de ses blessures. L'historien Zrin le remplace dans la rédaction de l'Histoire du royaume.

32 GR : Durant ce temps de grand malheur, les anciens reviennent les uns après les autres. Plus de la moitié sont maintenant fous. C'est à cette période qu'on détecte les symptômes de la maladie de la folie. Ceux qui présentent ces symptômes sont isolés du reste de la communauté, et leur comportement est étudié.

32 GR : La reine Tabatha donne naissance à des jumeaux. Le fils se nomme Werin, la fille Moranna.

36 GR : La mise en quarantaine des gens présentant les symtômes de la folie se poursuit. Il est visible que le mal continue de se répandre. Aujourd'hui, Eshar a été assassiné Il a succombé à la folie. Je poursuivrai son oeuvre d'historien.

41 GR : Le roi Cael est toujours en proie à ses accès de rage. Le Conseil de Kin'Rori décide que le trône doit revenir à son fils, car le roi actuel n'est plus en mesure de gouverner. Le roi Cael est placé en quarantaine. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il meure lui aussi. Tous acclament le nouveau roi Werin. La mère de Werin le conseillera en ces temps troublés.

42 GR : Les Anciens pensent que la seule manière de combattre la folie et de rassembler tous ceux qui sont atteints de ce mal et de les brûler, afin que le mal disparaisse à jamais. Après de longues discussions, cette solution est finalement adoptée à contrecoeur. Le roi Werin signe l'acte d'incinération des Kin'Rori. Des centaines de Kin'Rori sont brûlés cette année. Tous ceux qui présentent le plus léger symptôme de folie sont brûlés immédiatement. Avec le temps, cet acte devient un rituel. La population de l'empire coechian diminue de moitié cette année-là.

44 GR : Le roi Werin, comme l'ordonne la loi coechiane, prend femme. Elle se nomme Sammia. Le royaume fête le mariage. Au cours de cette année, on note une disparition des cas de folie, avec peut-être un ou deux cas seulement. Un grand festival est organisée en l'honneur de cette année qui est considérée comme une réussite.

46 GR : La reine Sammia donne naissance à des jumeaux. Le fils se nomme Aerin, la fille se nomme Halia. Le royaume acclame les nouveaux-nés, et Aerin, le premier né, montera sur le trône !

49 GR : La reine Sammia donne naissance une fois encore à des jumeaux. Ceci est considéré comme une grande bénédiction de la part de Merella. Le fils se nomme Carin, et la fille Veani. Le royaume fête leur naissance.

156 GR : Le soleil disparaît du ciel d'Adellion, et les gens s'enfuient de terreur en le voyant disparaître dans les ténèbres.

359 GR : Le monde d'Adellion se trouve plongé dans l'obscurité. Cette obscurité dure pendant plusieurs heures. Beaucoup se mettent à prier en pensant que la fin du monde est proche. Dans la confusion, le roi Jimol est tué, et un grand combat commence pour sa succession.

La série suivante consiste en divers parchemins et pierres qui ont été retrouvés au cours des années et ramenées à Mith. Si chaque élément possède peu d'informations en soi, la tapisserie d'Adellion continue de se tisser. Nous avons classé tous ces éléments par ordre chronologique.

359 GR : Le monde entre dans l'âge des Ténèbres.

562 GR : Les épidémies de cette année ont tué une grande partie du bétail. Des centaines de gens meurent à cause de cette épidémie. Notre Molia ne peut pas les sauver, elle ne peut que brûler leurs cadavres. Molia meurt peu de temps après de la maladie qui a emporté les animaux. Le village pleure sa mort.

765 GR : De grandes vagues se sont écrasées sur les côtes aujourd'hui. Nous n'avons pas pu encore compter les morts, nous devons attendre que l'eau recule. Que Sarin nous guide et nous épargne la mort !

968 GR : Troisième lune dans le ciel. C'est un mauvais signe. Les yeux du Détesté, Toyr, ont contemplé le monde, et nombreux sont ceux qui, ayant croisé son regard, souffriront et mourront cette année. De nombreuses personnes qui meurent cette année voient leur trépas attribué au regard de Toyr.

1171 GR : Le monde est en feu ! La chaleur est insoutenable, et les gens crient à l'aide. Crea ne répond pas à leur appel. De nombreux enfants et vieillards meurent de la chaleur. Pendant trois jours, la fournaise est intolérable, et beaucoup pense que Crea les a abandonnés.

1374 GR : Une nouvelle étoile apparaît dans le ciel cette année. Durant cette période, les moissons sont abondantes. Quao est satisfait et nous a accordé profusion de nourriture.

1472 GR : Le monde entre dans l'âge des Dieux.

Nos chronologies les plus anciennes commencent à ce point. Une chose qui continue d'étonner les sages est l'énigme de l'événement qui a fondé les différentes cultures telles qu'elles apparaissent aujourd'hui. Il est évident qu'un grand événement religieux est la cause de cette transformation. Mais cet événement nous est encore inconnu. Vous, explorateurs de ce monde, pouvez nous aider à comprendre ce formidable événement.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Adellion ?

53 aiment, 21 pas.
Note moyenne : (74 évaluations | 4 critiques)
5,2 / 10 - Moyen