Colonie de la forêt de Mataril - Clan Kisami

La ville de Tilitha 

Berceau de la culture dalmite, Tilitha est connue pour sa beauté et ses mystères. Entourée d'arbres immenses, plus âgés encore que la ville elle-même, ce sanctuaire est le centre politique, culturel et religieux de la culture dalmite.

Les murailles d'origine sont encore entretenues par les tribus de Tilitha. Les petites carrières voisines sont exploitées régulièrement pour les réparer lorsque c'est nécessaire. Les habitants résident pour la plupart dans des maisons construites dans les arbres, mais certaines anciennes constructions demeurent pour des buts officiels, comme les réunions, le gouvernement et les cérémonies. Ce mélange de pierres gravées des signes d'une civilisation disparue, de grands arbres et de végétation, crée un décor somptueux. On pense que les dieux anciens habitent encore ces murs, et qu'avec les dieux de Dal ils protègent la cité de toute attaque. Les shamans de Dal ont parfois des contacts avec les esprits des Anciens, et transmettent leurs avertissements et bénédictions aux habitants de Tilitha.

A l'ombre de l'arbre, le marché est le centre de la vie à Tilitha, et on s'y procure toutes sortes de biens en provenance de la forêt. Les artisans se rassemblent ici pour apprendre des maîtres. Les artistes, poètes et musiciens sont les bienvenus ici. Il n'est pas rare d'entendre un air de musique ou des enfants regroupés autour d'un maître conteur. Un musée dédié à Crydia, une ancienne Teila qui a beaucoup fait pour la culture de son peuple, se trouve dans un des anciens édifices de la ville.

Peu après le règne de Crydia, une des Teila les plus éclairées de Tilitha, les portes de la cité sont restées closes aux étrangers. Seuls les personnes disposant d'une permission spéciale accordée par Teila peuvent entrer, et cette permission est rarement accordée. La plupart des étrangers effectuent leur commerce à Nonar, et font transiter les biens jusqu'à Tilitha par l'intermédiaire de marchands dalmites. Jusqu'à récemment, très peu d'étrangers allaient au-delà de Nonar, et préféraient rester autant que possible hors de vue de Tilitha et de ses dieux. De nombreuses légendes de malédictions n'incitent pas en effet les gens à s'y attarder.

Tribus de Tilitha


A travers les décennies, le commandement est souvent passé d'une tribu à l'autre. Toutes les tribus Kisami disent descendre de Llecilia par l'intermédiaire de Kisami. La tribu Kaessi déclare provenir de Leanni, la courageuse Teila qui mena les Dalmites pendant la guerre des Neuf Rois. Les Miri revendiquent un lien de parenté avec Marila, la jeune fille charismatique qui sauva son peuple d'un faut prophète. Pour la plus grande majorité, les tribus de Kisami soutiennent Teila, mais elles donnent souvent de la voix lorsque la Teila meurt sans descendante, dans le but de donner à leur propre Gwea la fonction suprême.

Aenik est la tribu actuellement au commandement de la nation. Avant la montée de Crydia sur le trône, les Aenik étaient une tribu assez calme et tournée vers le savoir, plus intéressée par l'interprétation des paroles de Dal et la recherche de nouvelles médecines que par le commandement d'une nation. Mais à présent, la politique est devenue leur domaine, et de nombreux membres de cette tribu détiennent une position importante en ville, qui dirigeant la ville, qui possédant un hôpital, qui conseillant Teila en personne.

Les Miri sont considérés comme les artistes et érudits de Tilitha, et possèdent des écoles ouvertes à ceux qui ont soif de connaissance. Crydia, qui a apporté la culture et la connaissance à Tilitha, a assisté un jeune musicien Miri qui lui a amené le réconfort et la joie. Grâce à lui, de nombreuses écoles furent fondées, dans lesquels les jeunes musiciens et les artistes viennent développer leurs talents. Les Dalmites viennent des quatre coins de la forêt pour s'instruire.

Chez les Kaesi, l'honneur à la guerre est un hommage rendu à leur ancêtre, Leanni. Fiers, volubiles et ambitieux, les officiers de l'armée de Tilitha proviennent souvent des Kaesi. Chaque famille Kaesi fait l'offrande d'une fille ou d'un fils à l'armée pour servir avec les Ledri. C'est en général un membre de la tribu Kaesi qui dirige la garde de Tilitha. Ils sont farouchement loyaux à la ville et à la nation dalmite, et combattent jusqu'à la mort pour leur peuple et leur forêt. Les Kaesi fournissent un grand nombre d'artisans, de marchands et de commerçants à la ville, et à l'occasion, quelques bardes et scribes.

Tribu et ville de Nonar


C'est un peuple de marchands, de commerçants, de pêcheurs, de marins, de mineurs d'ambre, et d'autres professions qui contribuent à la prospérité de cette tribu. Ce sont des gens accueillants et confiants, et ils envoient souvent leurs jeunes filles à Tilitha pour y recevoir un enseignement politique.

L'ambre est une pierre de grande valeur pour les Dalmites. On la trouve sur la rive du Yae Brin, et le commerce de cette pierre a accru les richesses de la tribu.

Autre tribus Kisami 

Dans la vaste forêt de Mataril, on trouve plusieurs autres tribus, parmi lesquels les Inga et les Eengu.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Progress Quest ?

107 aiment, 53 pas.
Note moyenne : (161 évaluations | 12 critiques)
4,9 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Progress Quest
(18 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

64 joliens y jouent, 115 y ont joué.